Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Jorge Fernandez Diaz : Pour faire face au terrorisme, la coopération avec le Maroc est nécessaire

Selon le ministre espagnol de l'Intérieur, les relations entre Rabat et Madrid sont excellentes




Jorge Fernandez Diaz : Pour faire face au terrorisme, la coopération avec le Maroc est nécessaire
Le ministre espagnol de l'Intérieur, Jorge Fernandez Diaz, a souligné que la coopération du Maroc est «nécessaire» pour faire face au terrorisme international.
Fernandez Diaz, qui était l'invité jeudi d'une émission sur la chaîne de télévision espagnole (TVE), a qualifié d'«excellente et nécessaire» la collaboration du Maroc avec son pays en matière de lutte antiterroriste, mais aussi dans d'autres domaines comme la lutte contre l'immigration illégale et le trafic de drogue.
Dans ce sens, le responsable espagnol a appelé à «préserver» les liens de coopération avec le Royaume eu égard à l'importance du Maroc comme un pays «voisin et ami».
L'élément le plus important pour aller de l'avant dans la coopération bilatérale est le «respect mutuel», a dit Fernandez Diaz, faisant part de la volonté de son pays de développer davantage ses relations avec le Maroc.
«Nous devons coopérer non seulement parce que nous sommes des voisins, mais aussi des amis, des partenaires et des alliés», a dit le ministre espagnol.
Visite
A signaler, par ailleurs, qu’une délégation parlementaire espagnole, conduite par les présidents du Sénat, Pio Garcia-Escudero Marquez, et du Congrès des députés, Jesus Posada Moreno, a visité, jeudi à Tanger, certains grands projets de développement et des sites historiques de la région Tanger-Tétouan.
Lors d'une rencontre tenue au siège de la wilaya de Tanger en présence du président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, le président de la Chambre des conseillers, Mohamed Cheikh Biadillah, le wali de la région Tanger-Tétouan, Mohamed El Yaakoubi, la délégation espagnole a été informée des potentialités économiques, structurelles et géographiques de la région Tanger-Tétouan, ainsi que des principaux grands projets réalisés ou en cours de réalisation.
S'exprimant à cette occasion, le président du Sénat espagnol a noté que le Maroc a connu durant les dernières années «un grand développement et une transformation notable» au niveau économique et des infrastructures réalisées, ce qui représente un bénéfice aussi bien pour le Maroc que pour l'Espagne.
Ces réalisations constituent «une plateforme solide pour affermir la coopération bilatérale qui a connu dernièrement une impulsion concrète, reflétée par les différents indicateurs et statistiques», notant que la région Tanger-Tétouan constitue un portail important pour les entreprises espagnoles vers l'Afrique, et aussi un portail vers les marchés espagnol et européen.
Pour sa part, le président du Congrès des députés a souligné que cette visite, qui vient après la grande réussite des travaux du 3ème Forum parlementaire Maroc-Espagne organisé à Rabat, ambitionne de renforcer davantage l'ouverture de l'institution parlementaire espagnole sur le Maroc, à même de permettre aux représentants du peuple espagnol de découvrir les potentialités de cette région qui connaît une croissance remarquable et profitable aux relations économiques des deux pays.
Le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami a relevé, quant à lui, que cette visite est une opportunité pour jeter la lumière sur les spécificités géographiques, civilisationnelles et culturelles de la région, et les transformations profondes qu'elle a connues depuis l'accession au trône de SM le Roi Mohammed VI, signalant que le Maroc et l'Espagne sont animés par la même volonté d'atteindre les plus hauts niveaux de leur coopération économique.
Le président de la Chambre des conseillers, Mohamed Cheikh Biadillah a noté, pour sa part, que la coopération économique, politique et sécuritaire entre le Maroc et l'Espagne est exemplaire sur tous les niveaux, notant que cette visite fournira à la délégation une idée globale sur les avancées réalisées au niveau économique et structurel dans la région de Tanger-Tétouan qui se projette sur l'avenir.
Par la suite, la délégation s'est rendue au site du port de Tanger-Med, pour s'enquérir de ses différents services et installations, ainsi que ses principales activités, notamment en ce qui a trait à la navigation maritime, le traitement et le transport des marchandises, les moyens d'import et d'export, les mouvements du transit international à travers le port, outre les investissements du secteur privé marocain et étranger dans les différents équipements du port.
A Tétouan, la délégation, accompagnée par les présidents de la Chambre des représentants et des conseillers, a visité certains sites et bâtisses historiques, notamment «Hay El Jadid» qui constitue un exemple de la coexistence des trois cultures, la place Moulay El Mehdi, les avenues Mohammed V et 10 Mai, l'Eglise catholique et le siège du Consulat espagnol à Tétouan.

MAP
Samedi 17 Janvier 2015

Lu 715 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs