Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Jeunesse et Sports : A quand l’audit ?




Jeunesse et Sports : A quand l’audit ?
L’ancien et le nouveau délégués du département de la Jeunesse et des Sports à Errachidia n’ont pas encore procédé à la passation de consignes. Aucun dossier n’est tiré au clair. La confusion règne en maître. Ni le ministre ni ses services centraux ne sont intervenus pour régler cette situation problématique. Si le devoir de transparence, que ne cesse de ressasser le ministre de tutelle dans ses interventions, impute à tout citoyen marocain de se défaire de tout égoïsme et de tout opportunisme vis-à-vis de ses concitoyens, surtout lorsqu’il est responsable assermenté pour rendre service à l’Etat, certains représentants de son département confirment que le discours reste toujours loin de la réalité. Le choix de certains responsables, surtout au niveau des services extérieurs des ministères, n’est pas toujours réussi. Certaines manœuvres au niveau central entravent le devoir d’équité et d’égalité entre les cadres…et bonjour les dégâts !
Pour le cas de la délégation d’Errachidia, et preuves à l’appui, l’ancien délégué de la Jeunesse et des Sports, démis récemment de ses fonctions, a mis la main sur une somme de 50 000 DH, dédiée à l’achat de fournitures pour la gestion des affaires administratives des 14 maisons de jeunes au titre de cette année 2010. En plus de cela, le même responsable n’a jamais affecté les sommes allouées normalement pour l’aménagement et l’installation des réseaux d’eau potable pour les maisons de jeunes d’Erfoud et Rissani, projet d’une enveloppe financière de l’ordre de 150 et 130 mille dh. D’ailleurs, aucun entrepreneur n’est passé pour entamer les travaux.
Le comble, cet ancien délégué jouissant   d’une impunité incompréhensible, détourne un montant de 3 000 DH ! Bourse annuelle destinée aux cadres occasionnels de Ferkla Al Ouliya, Boutalamine et Gourrama. Ceci sans dire qu’à son départ du poste de responsabilité, ledit délégué s’est emparé d’un scanner « HP», offert spécialement par le ministère dans le cadre de la stratégie de l’administration sans papier, et d’autres ustensiles de cuisine de la buvette des fonctionnaires !
Auditer la délégation provinciale de la Jeunesse et des Sports à Errachidia devient une nécessité inéluctable, afin de permettre au nouveau responsable de s’installer et procéder à une passation de consignes avec son prédécesseur. Le cas d’Errachidia n’est qu’un échantillon d’un mode de gestion catastrophique au sein de ce département. 

Hammou Agoujil
Mercredi 1 Décembre 2010

Lu 634 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs