Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Jesse Owens ou la mémoire honorée pour le centième anniversaire de sa naissance




Jesse Owens ou la mémoire honorée pour le centième anniversaire de sa naissance
La mémoire de l'Américain Jesse Owens, quadruple champion olympique (100/200/relais 4X100 m et longueur) aux Jeux olympiques de Berlin, en 1936, a été honorée jeudi soir à Paris pour le centième anniversaire de sa naissance, en présence de deux de ses trois filles.
A l'occasion du lancement du tournage du film +Race+, qui retracera la fulgurante carrière sportive de James Cleveland, dit Jesse Owens, les producteurs Luc Dayan et Jean-Charles Lévy ont pris cette initiative, alors qu'aucune cérémonie nationale n'a eu lieu aux Etats-Unis.
Bernard Amsalem, président de la Fédération française d'athlétisme (FFA), s'est associé à cet hommage, d'autant qu'il a intitulé à son "idole de jeunesse" le stade couvert d'athlétisme de Val de Reuil (Eure), le seul en France à porter le nom du natif de l'Alabama.
"Il a traversé des périodes qui ont marqué l'histoire du monde: celle de la ségrégation des Noirs aux Etats-Unis et puis la période du nazisme, avec les Jeux de Berlin. Il est passé à travers ça, en gardant ses valeurs, en étant exemplaire par rapport à la barbarie. Ça fait de lui plus qu'une légende, une référence morale", a souligné M. Amsalem.
"Je suis très heureuse, très touchée, très fière. Ce fut un homme merveilleux, comme athlète et surtout comme père, qui avait du respect pour chacun", a rappelé à l'AFP sa fille aînée Gloria, 81 ans.
L'hommage a eu lieu au siège de l'UNESCO (Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture), même si l'organisme, emblématique pourtant de la reconnaissance de "ce patrimoine de l'humanité", n'a prêté que ses locaux.
Si on connaît le réalisateur du long métrage, Stephen Hopkins, les identités des acteurs principaux, et en particulier de celui qui interprétera Owens, sont encore secrètes. Et le plus dur reste à faire: démêler la légende de la réalité.

AFP
Samedi 14 Septembre 2013

Lu 368 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs