Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Jean Wyclef et Hardwelle à Mawazine




Le célèbre DJ néerlandais Hardwell se produira sur la scène de l’OLM Souissi, en mai prochain, à l’occasion de la 15ème édition du Festival Mawazine Rythmes du monde. En recevant ce DJ ultra primé, après David Guetta et Avicii, Mawazine confirme une fois encore sa place incontournable dans le calendrier musical et culturel mondial. Agé de 25 ans, Hardwell est le DJ de tous les records et l’un des artistes les plus talentueux de sa génération. Déclaré meilleur DJ du monde en 2013 et 2014 et longtemps recordman du set le plus regardé sur YouTube, avec 28 millions de vues, DJ Hardwell, Robbert van de Corput de son vrai nom, est le plus jeune DJ à remporter le très convoité “Top 100 DJs award”. Programmé  le mercredi 25 mai, Hardwell promet un concert d’anthologie qui réunira toutes les générations passionnées par la musique et les énergies positives.
Acteur incontournable du hip-hop mondial et militant de la première heure, Jean Wyclef,  l’une des plus grandes stars de la musique actuelle, sera de retour au Maroc, après sa participation remarquée au Festival de Casablanca en 2005. L’artiste haïtien qui incarne les valeurs d’ouverture et de conscience multiculturelle sera, lui aussi, en concert le 22 mai prochain à l’OLM-Souissi. Avec ses tubes planétaires, le spectacle du chanteur promet d’ores et déjà de marquer l’histoire de Mawazine.
La musique que Jean Wyclef a écrite, réalisée et produite - à la fois comme superstar en solo et en tant que fondateur et leader des Fugees - est depuis plus de deux décennies une source d’inspiration unique dans le monde de la musique. Et cela depuis 1996, année au cours de laquelle The Fugees sortent l’album The Score, aujourd’hui certifié six fois disque de platine. Enregistré dans la cave de l’oncle de Wyclef, dans le New Jersey, le disque prend la tête des charts et est à l’origine d’une série de singles aux succès planétaires, dont l’indélébile reprise de la ballade «Killing Me Softly».  A la suite de ce chef-d’oeuvre, l’enfant prodige Wyclef, doté d’une richesse d’influences allant du jazz au rock en passant par le classique et le reggae, a su renouveler son style et rester au sommet à travers une carrière d’artiste en solo et de producteur, dont le travail a attiré un éventail de célébrités venues des univers pop, country, folk, disco, latino et électro.
Wyclef a été récompensé pour sa créativité et son esprit d’aventure par trois GrammyAwards ainsi que par le magazine Rolling Stone, qui l’a classé dans son Top 50 des acteurs de l’histoire du hip-hop. Wyclef est également l’un des rares à avoir collaboré avec autant de légendes, parmi lesquelles Michael Jackson, Queen, Mick Jagger, Paul Simon, Earth, Wind &Fire, Kenny Rogers, Tom Jones... Il a aussi su garder une oreille attentive aux nouveaux talents en contribuant, notamment, à lancer Beyoncé avec le single No, No, No des Destiny’sChild’s.

 

Vendredi 1 Avril 2016

Lu 1097 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs