Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Je serais un rentier ? Je viens d’apprendre que je serais un rentier




Je serais un rentier ? Je viens d’apprendre que je serais un rentier
On en apprend tous les jours, je suis donc allé chercher la définition de rentier. «Le mot «rentier» désigne, plutôt de manière péjorative, une personne qui ne travaille pas et qui vit des revenus … de placements sans risques». Si je m’en tiens à cette définition, l’acte d’investir dans l’agriculture, de créer des centaines d’emplois (cadres supérieurs, ouvrières, ouvriers), en ces temps de chômage devrait me valoir des félicitations. Oui, en tant qu’agriculteur, j’ai participé à des appels d’offres, le plus légalement du monde, dans la plus grande transparence pour la location de terres agricoles de l’Etat, et la presse a publié les listes des personnes physiques et morales qui avaient été retenues. Je suis agriculteur depuis 1984, lorsque j’ai repris les activités familiales dans le domaine agricole.
J’ai développé notre activité, ce qui est loin de correspondre à l’image d’un rentier._ Investir c’est prendre des risques (plus de 300 millions de DH investis ces 15 dernières années), mais c’est aussi développer la richesse nationale et créer des emplois : 600 collaborateurs permanents dont 284 cadres supérieurs en sus de plus de 3000 occasionnels (déclarés à la CNSS et à l’AMO).
Je dirige une entreprise qui est présente aujourd’hui dans plusieurs régions du Maroc et dont les activités englobent toutes les phases de la filière : nous avons investi dans la recherche, nous produisons des plants de haute qualité, nous conditionnons nos fruits que nous exportons et commercialisons sur plusieurs continents. Notre savoir-faire est offert à de nombreux agriculteurs petits et grands que nous encadrons et qui bénéficient des acquis de notre recherche et de nos efforts de commercialisation._ Je suis fier du travail réalisé depuis 28 ans (le premier mai prochain, date du décès d’Abbès Kabbage).
Je ne pensais pas revêtir les habits d’un «capitaliste».
Militant pour la démocratie, la dignité de l’homme et la justice sociale mais aussi contre la corruption, les situations de rente et les faveurs.
Je ne pensais pas revêtir les habits de maire ou de député.
A lire l’article dans demain online: http://www.demainonline.com/2012/03/10/le-socialiste-tarik-kabbaj-parmi-les-rentiers-de-letat/ et les commentaires suscités, je constate que le dénigrement continue et à face cachée._ Je suis fils d’un militant qui a combattu pour l’indépendance totale de notre pays mais aussi pour la démocratie et le socialisme._
Je suis fils d’un prisonnier politique qui a connu les prisons françaises mais aussi celle du Maroc indépendant._ J’ai vu mon père partir (1952), encadré par les flics français, et, quelques années plus tard (1963), j’ai rendu visite au député de Chtouka Houara : Abbès Kabbage au parloir de la prison de Rabat. Je suis fier d’être le fils de cet homme qui m’a enseigné des valeurs d’intégrité et de dignité. Mon combat, je le poursuivrai malgré les insultes et les menaces.
Je vous invite à faire votre enquête sur les investissements réalisés dans le domaine des terres de l’Etat louées au privé à travers les multiples appels d’offres. Je vous invite à enquêter sur les «faveurs» et à avoir le courage de publier les listes des vrais rentiers, des vrais spéculateurs dans différents domaines et qui ne font qu’aggraver la situation économique dans notre pays. Ceux qui s’expriment et commentent votre article le font en cachant leur identité et il n’y a rien de plus lâche. En tant que maire, je suis fier du travail réalisé, être maire est une fonction très enthousiasmante mais aussi très dangereuse lorsqu’on touche à des intérêts et en me posant la question du pourquoi de cette campagne, je ne peux m’empêcher de repenser aux campagnes périodiques de dénigrement et de mensonges dont j’ai fait, maintes fois, l’objet.

Par Tariq Kabbage
Mercredi 28 Mars 2012

Lu 472 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs