Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Jazz et blues à Tanjazz : Mourad Benhammou et les Jazzworkers en concert à Tanger




Jazz et blues à Tanjazz : Mourad Benhammou et les Jazzworkers en concert à Tanger
Jazz et blues seront à l’honneur à Tanger qui accueille, jeudi 22 septembre prochain, le jeune batteur Mourad Benhammou et le collectif The Jazzworkers.  Le quintet composé de Fabien Mary (trompette), David Sauzay (ténor saxophone et flûte), Pierre Christophe (piano), Fabien Marcoz (contrebasse) et son leader Mourad Benhammou (batterie) posera ses valises à la capitale du Détroit dans le cadre du Festival de jazz (Tanjazz) qui se tiendra du 21 au 25 du même mois dans différents sites de la ville. Très colorée, cette soirée promet de grands moments de détente tant il est vrai que le collectif à l’affiche de ce rendez-vous des inconditionnels du jazz représente ce qu'il y a de mieux dans la nouvelle génération. L’ensemble se produira, à partir de 22h30, au Tanjazz Club.
Mourabe Benhammou a été bercé par la musique traditionnelle arabe dès son jeune âge. Constatant l’intérêt de son fils pour cet art, sa mère lui offre une batterie qui lui ouvre peu à peu le monde de la musique. Il a 15 ans. Ce qui ne l’empêche pas d’entrevoir son avenir dans cet univers : il se perfectionne auprès de Sunny Murray. Sans complexe et porté par une volonté sans égal, il part à l’assaut des clubs parisiens, accompagne des noms de la place comme René Urtreger, François Chassagnite, Michel Graillier, Jimmy Slide, Paul Bollenback. Nous sommes en 1992. Quatre ans plus tard, le jeune natif de Paris se voit pousser les ailes et crée un trio avec Alain Jean-Marie et Jean Bardy, «hommage à Monk». L’année suivante, il endosse le costume de leader du groupe «Interplanetary Music Orchestra». L’expérience s’avère payante. En 1998, sort son premier opus avec The Interplanetary Music Orchestra intitulé : «Suite».
Dans le cadre d’un projet visant à rendre hommage à la musique sacrée de Duke Ellington, Mourad rejoint en 1999 le quartet de David El Malek avec Baptiste Trotignon et le nonette « Nine Spirit » de Raphaël Imbert. Avant de s’envoler, quelques années plus tard, pour les Etats-Unis où il rencontre le batteur Walter Perkins et monte un nouveau projet : «Jazzworkers ».
Mourad Benhammou sort son second disque en février 2009 avec le Jazzworkers Quintet.
En dépit de ses occupations, Mourad continue de collaborer avec d’autres formations dont celles de Junior Mance et du contrebassiste Butch Warren. Il a aussi joué et enregistré avec Barry Harris , Frank Morgan, Mandy Gaynes , James Spaulding, Joe Cohn, Hal Singer, Ricky Ford, David Murray, Doug Raney, Maurice Vander, William Chabbey, Raphaël Imbert, Pierre Christophe Byard BY Us , Alain Jean-Marie, Steve Potts, Fabien Mary Quartet, Hugo Lippi Trio, David Sauzay, entre autres.
Un parcours digne d’un batteur qui n’a cessé de surprendre par son audace et son talent bien des scènes et des pairs.
 

ALAIN BOUITHY
Mercredi 31 Août 2011

Lu 560 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs