Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

«Jawhara», nouveau festival international du Doukkala : Des stars de renom attendues à El Jadida




«Jawhara», nouveau festival international du Doukkala : Des stars de renom attendues à El Jadida
La ville d’El jadida, connue pour son climat tempéré durant l’été,  promet cette année une chaleur aux rythmes musicaux variés, qui animeront  les nuits aussi bien des Jdidis que des visiteurs qui affluent pour s’imprégner de la brise océanique. En effet, le Festival international de culture et de l’art « Jawhara » dans sa première édition sera au rendez-vous du  12 au 24 juillet prochain, sous  le Haut patronage de Sa Majesté le Roi, et avec  la participation d’une pléiade de 500 artistes marocains et étrangers.
L’initiative du Festival, en partenariat avec la province de la ville revient à l’Association des Doukkala, et un ensemble d’opérateurs économiques qui ont financé  la totalité (8 millions de dirhams) du budget alloué pour l’organisation de cet événement considéré comme le premier du genre dans la région. Les organisateurs ont travaillé d’arrache-pied afin de  pouvoir relever le défi, avec pour objectif de faire réussir ce Festival. Le but est de  perpétrer une tradition artistique et culturelle à travers Jawhara, qui devra rivaliser avec  les autres festivals.
Les différentes animations se dérouleront sur trois sites de la province : El Jadida, Sidi Bouzid, Azemmour. Du 12 au 16 juillet,  la manifestation sera dédiée aux jeunes talents afin de découvrir et d’encourager les jeunes artistes. Du 20 au 24 juillet, le public assistera à plus de 50 concerts, de la musique orientale avec Carole Samaha, au raï avec Cheb Bilal ; de la musique brésilienne avec Fred Martin au H-Kayne ou Stati… entre autres, des couleurs artistiques panachées et rythmes diversifiés  offerts gracieusement pour le plaisir des spectateurs. En parallèle, une autre activité théâtrale se déroulera à El Jadida et Azemmour, des ateliers pour la créativité populaire,  un programme aussi riche que varié.
Surtout que ce Festival coïncidera avec le Moussem de Moulay Abdellah qui aura lieu du 22 au 29 juillet, et connaîtra la participation de 1200 cavaliers, 400 000 visiteurs. Pour la première foi, un spectacle nocturne de  fantasia sera organisé, avec l’aménagement de nouveaux espaces de présentation artistique. Cette année a connu l’organisation d’un spectacle de fantasia le dernier week-end de chaque mois.
La culture est une valeur humaine. Telle est la vision qui a animé les organisateurs  afin de mettre sur pied le chantier « Jawhara ». En fait,  l’art et la culture ne sont-ils pas au cœur du développement?

Abdelilah Nadini
Lundi 27 Juin 2011

Lu 806 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs