Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Jamel Aït Ben Idir wydadi pour les deux prochaines saisons

Le transfert de Brahim Bahri au WAC se précise




Jamel Aït Ben Idir wydadi pour les deux prochaines saisons
Décidément, le Wydad a dû attendre le moment opportun pour passer à la vitesse supérieure en vue de s’attacher les services de certains joueurs susceptibles d’apporter un plus au club qui sera engagé la saison prochaine dans divers tableaux.
Le WAC, qui avait ouvert la voie à d’autres équipes du terroir pour ce qui est du recrutement de joueurs marocains qui avaient évolué en Europe, a continué sur sa lancée et ce, après avoir renforcé ses rangs par l’international marocain Jamel Aït Ben Idir en provenance du club français de l’AJ Auxerre.
Dans une déclaration faite au site officiel du club, wac.ma, Aït Ben Idir a fait savoir : «C’est un grand honneur de pouvoir porter les couleurs du Wydad. Je sais que le WAC a un grand public qui le soutient admirablement, ce qui va me pousser à donner le meilleur de moi-même pour défendre les couleurs du club et gagner d’autres titres».   Aït Ben Idir qui occupe le poste de milieu de terrain défensif a signé un contrat de deux saisons et aucune information sur le montant de la transaction n’a filtré. Ce qui est sûr, c’est que les dirigeants wydadis ont bien retenu la leçon de la saison écoulée lorsqu’ils avaient recruté à coups de millions Kamal Chafni, qui était d’ailleurs le footballeur le mieux rémunéré dans l’histoire du championnat national, alors qu’il n’avait fait que 7 apparitions avec les Rouges en tant que réserviste intégré en cours du jeu.
Né le 10 janvier 1984 à Mont-Saint-Aignan en France, Jamal Aït Ben Idir avait entamé sa carrière professionnelle avec le Havre, club auquel il est resté fidèle durant pratiquement toute une décade (2001-2010). Il a retrouvé par la suite la Ligue 1 en signant pour AC Arles-Avignon (2010-2012) avant de rejoindre CS Sedan Ardennes (2012-2013) puis l’AJ Auxerre entre 2013-2015, sachant qu’il avait porté les couleurs du club cher à Guy Roux 54 fois avec à la clé 3 buts inscrits.
Avec le WAC, c’est une nouvelle aventure qui se présente pour Aït Ben Idir qui compte deux sélections avec le Onze national et qui aspire, en dépit de ses 31 piges, à donner un nouvel élan à sa carrière, surtout qu’il aura à disputer la saison prochaine la Ligue des champions.
Hormis Jamal Aït Ben Idir, le WAC vient d’engager le défenseur Mokhtat Sissé, ex-sociétaire du Stade Malien. Celui-ci devra remplacer Hicham El Amrani qui n’a pu renouveler son contrat avec les Rouge et Blanc après avoir disputé avec eux pas moins de 119 matches (9 buts) depuis son arrivée en 2011.   
Le Wydad a procédé également à la signature d’un accord de principe avec le défenseur marocain Adil Rhaili qui joue depuis 2012 avec la formation moldave de FC Milsani (52 matches et 4 buts). Né le 25 avril 1991 à Rabat et ayant fait ses débuts avec le Raja de Casablanca, Rhaili est tenté par un contrat limité à deux saisons avec les Rouges au moment où les dirigeants du club champion du Maroc voudraient que Rhaili signe jusqu’en 2020.
Il convient de signaler que pour ce qui est du transfert de Brahim Bahri au Wydad, certaines sources indiquent que le joueur en question devait avoir hier une rencontre avec le président du WAC, Saïd Naciri. Et tout porte à croire que l’ex-attaquant de l’AS FAR, du FUS et du CS Sfaxien devrait rejoindre les rangs des Rouges qui n’attendraient que la finalisation de ce contrat pour céder officiellement Malik Evouna, sans aucun doute, au National du Caire qui avait fait une offre de plus de 2 millions de dollars afin de s’attacher les services de l’international gabonais.  
Le WAC avait entamé le marché des transferts au titre de la prochaine saison depuis le dernier mercato hivernal, en recrutant l’attaquant de Chabab Atlas Khénifra, Mohamed Ounajem, et le gardien du Difaâ d’El Jadida, Zouhir Laâroubi.
A rappeler qu’à l’instar de l’année dernière, le WAC devra effectuer au Portugal un stage de concentration qui sera ponctué par 4 matches tests contre des clubs portugais de première division, prévus les 26 et 30 juillet, ainsi que le 1er et le 4 août. Une fois de retour au pays, le WAC devra affronter le 8 août au Complexe sportif Mohammed V à Casablanca, le club d’Al Aïn, match comptant pour la première édition de la super coupe maroco-émiratie.

Mohamed Bouarab
Jeudi 2 Juillet 2015

Lu 1561 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs