Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Jamal Rhmani lors de la rencontre organisée par l’ANAPEC : “Les mutations du marché de l'emploi exigent une nouvelle approche de la formation”




Jamal Rhmani lors de la rencontre organisée par l’ANAPEC : “Les mutations du marché de l'emploi exigent une nouvelle approche de la formation”
Les profondes mutations que connaîtra le marché de l'emploi durant les prochaines années exigent une nouvelle approche de la problématique de préparation des compétences, a souligné, mercredi à Settat, le ministre de l'Emploi et de la Formation professionnelle, Jamal Rhmani.
Intervenant lors d'une rencontre organisée par l'Agence nationale de promotion de l'emploi et des compétences (ANAPEC), en partenariat avec la wilaya de la région de Chaouia-Ouardigha, sous le thème : « Demain, l'emploi : les besoins, les métiers, les secteurs », M. Rhmani a indiqué que cette rencontre vise à appréhender les besoins en matière d'emploi dans la région, sur la base des résultats de l'étude prospective en compétences de la région à court et moyen termes, réalisée récemment par un bureau d'études.
Il a, à ce propos, précisé que les résultats de cette étude ne sont pas définitifs et que cette dernière, qui a concerné 300 entreprises de la région, restera ouverte en vue d'une actualisation constante.
L'étude donne notamment des indications sur les besoins des entreprises sondées en ressources humaines, a-t-il ajouté, faisant part de la décision d'associer les professionnels dans la gestion des établissements de formation et dans l'élaboration des programmes en vue de l'adéquation effective de la formation à l'emploi et du respect des critères de qualité en matière de formation.
Cette rencontre vise également l'évaluation du système de formation dans la région, à la lumière des demandes des investisseurs dans certains secteurs, sachant que tout développement ne peut aboutir sans ressources humaines qualifiées, a-t-il souligné.
Et d'ajouter que la région de Chaouia-Ouardigha, qui n'est plus à vocation agricole seulement, mais à vocation industrielle au vu du nombre croissant de créations d'entreprises industrielles, est appelée à drainer davantage d'investissements nationaux et internationaux dans les années à venir.
De son côté, le wali de la région de Chaouia-Ouardigha, gouverneur de la province de Settat,  Mohamed El Yazid Zellou, a indiqué que cette rencontre est à même de permettre l'échange de vues entre responsables de départements gouvernementaux, élus, partenaires économiques et sociaux et acteurs associatifs en vue de l'élaboration d'une stratégie d'emploi qui accompagne la dynamique économique que devrait connaître la région de Chaouia-Ouardigha dans les années à venir.
M. Zellou a fait savoir que pour gagner le pari de l'emploi, au niveau régional, il est nécessaire d'élaborer une stratégie de l'emploi sur la base d'études objectives de terrain afin de mieux accompagner le décollage industriel que connaît la région de Chaouia-Ouardigha dans nombre de secteurs.
Après avoir incité les différents intervenants en matière d'emploi à davantage de dialogue et de concertation, le wali a souligné la nécessité de création d'un observatoire régional d'emploi, en tant que mécanisme souple de collecte et de diffusion des données nécessaires et des statistiques sur l'emploi.
Pour sa part, le directeur général de l'ANAPEC, Hafid Kamal, a fait un exposé détaillé sur les prestations offertes par l'Agence aux chercheurs d'emploi, l'extension et la modernisation de son réseau qui a atteint 74 agences et 500 conseillers en emploi, les prestations offertes aux employeurs, l'accompagnement dans le processus de recrutement et l'assistance pour bénéficier des mesures pour l'emploi (Programme Idmaj et Programme Taehil).
M. Kamal a, à ce propos, donné un aperçu sur l'évolution des insertions du programme Idmaj dans la région de Chaouia-Ouardigha pour relever notamment que la courbe était ascendante de 2003 à 2009.
Il a également rappelé la constitution des Comités régionaux d'amélioration de l’employabilité (CRAME), tout en précisant que l'objectif des études prospectives sur l'emploi est l'anticipation des besoins en recrutement pour une meilleure préparation des viviers de compétences.


MAP
Vendredi 29 Octobre 2010

Lu 319 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs