Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Jamal Rhmani à la rencontre organisée par l’ANAPEC à Benslimane : Le développement est tributaire de la promotion des investissements




Le développement est tributaire de la promotion des investissements, le soutien de l'économie et le rapprochement de l'administration du citoyen, a indiqué le ministre de l'Emploi et de la Formation professionnelle, Jamal Rhmani.
Intervenant lors d'une rencontre organisée, vendredi à Benslimane, à l'occasion de l'inauguration du nouveau siège de l'Agence nationale de promotion de l'emploi et des compétences (ANAPEC) à Bouznika sous le signe "l'ANAPEC au service de l'investissement et des activités génératrices de revenu", M. Rhmani a ajouté que les programmes de promotion d'emploi occupent une place de choix dans les plans de développement.
Les indicateurs du marché d'emploi et le taux de chômage sont liés aux indicateurs macroéconomiques du développement, a-t-il expliqué, relevant que grâce aux importants changements économiques le Maroc a pu, en fin 2009, réduire le taux de chômage pour la première fois à 9,1 %.
Il a abordé également le rôle primordial de l'ANAPEC qui s'incarne dans l'accompagnement des initiatives d'investissement, des grands chantiers et des projets structurants à travers la mobilisation et l'encadrement des ressources humaines et leur qualification à même de répondre au dynamisme actuel de l'économie nationale.
Pour sa part, le directeur général de l'ANAPEC, Hafid Kamal, a mis l'accent sur les services présentés par l'Agence, notamment l'accompagnement des porteurs de projets et des entrepreneurs ainsi que l'établissement de partenariats avec les différents acteurs.
L'Agence a pour enjeu de participer effectivement au développement à travers l'implication dans les différents projets de développement du Maroc, a-t-il dit.
A l’issue de cette rencontre, il a été procédé à la signature de cinq conventions de partenariat entre l'ANAPEC et un ensemble de partenaires. Ces conventions sont relatives aux activités génératrices de revenu et l'accompagnement des unités de production dans la province à travers la formation et la mise à disposition des ressources humaines.
La première convention, signée par le ministre de l'Emploi et de la Formation professionnelle, le gouverneur de la préfecture de Benslimane, directeur de la commission provinciale de l'INDH, et le directeur général de l'ANAPEC, vise à donner une nouvelle impulsion au programme Moukawalati et la création d'une interactivité avec l'INDH en ce qui concerne les activités génératrices de revenu en vue de réaliser le développement local.
Les autres conventions, conclues entre l'ANAPEC et certaines unités industrielles dans la province, concernent l'accompagnement de l'Agence à ces unités, à travers la formation et la mise à disposition des compétences nécessaires pour profiter de leur expérience.

MAP
Lundi 7 Juin 2010

Lu 641 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs