Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Istanbul théâtre d’attaques contre le consulat des Etats-Unis et un poste de police

Trois morts et une dizaine de blessés dont des policiers




Istanbul, la capitale économique de Turquie, a été le théâtre lundi matin de deux attaques, l'une contre un poste de police, l'autre contre le consulat des Etats-Unis, qui ont fait au moins trois morts, selon les médias turcs.
Ces heurts se sont produits dans un climat d'escalade des tensions due à la campagne de bombardements des rebelles kurdes du PKK par le gouvernement.
Peu après minuit, lundi, l'explosion d'un véhicule a été déclenchée par un kamikaze présumé devant un poste de police du quartier de Sultanbeyli sur la rive asiatique du Bosphore, faisant 10 blessés dont trois policiers, a rapporté l'agence officielle Anatolie.
Des affrontements avec la police se sont poursuivis toute la nuit de dimanche à lundi devant le poste de police pris pour cible par les tirs des attaquants.
Deux militants présumés, dont l'appartenance politique n'était pas établie, ont été tués par la police lundi matin, ont annoncé les médias.
Un policier a été tué dans ces affrontements, a rapporté la chaîne de télévision NTV, mais sa mort n'a pas été officiellement confirmée.
Dans une autre attaque, deux individus, dont une femme, ont ouvert le feu lundi matin sur le consulat, très protégé, des Etats-Unis à Istanbul, situé dans le quartier d'Istinye sur le Bosphore, ont rapporté les chaînes CNN-Turk et NTV. Une femme, blessée, aurait été arrêtée peu après par la police, selon les médias turcs qui n’ont cependant pas fourni de précisions sur cette personne.
Les motifs de l'attaque n'étaient pas clairement établis et l'ambassade des Etats-Unis à Ankara indiquait à l'AFP qu'elle "cherchait toujours à comprendre ce qui s'est passé". Peu après, l'agence officielle turque Anatolie a rapporté que la police avait arrêté lundi matin l'un des deux auteurs des coups de feu un peu plus tôt contre le consulat des Etats-Unis à Istanbul.
Par ailleurs, l'agence de presse Dogan indiquait que deux militants présumés avaient été tués, lundi dans des heurts avec la police à Istanbul dans le quartier de Sutanbeyli après l'attaque d'un poste de police, qui pourrait être due à un attentat-suicide.
Les affrontements qui ont fait 10 blessés dont trois policiers, ont éclaté dans la nuit de dimanche à lundi après l'attaque de ce poste de police. Par ailleurs, les Etats-Unis ont pour la première fois déployé dimanche des chasseurs F-16 en Turquie pour lutter contre le groupe Etat islamique (EI) tandis que les raids aériens d'Ankara contre la guérilla kurde en Irak auraient tué près de 400 rebelles.
Les avions de l'US Air force devaient jusqu'à présent décoller de bases plus éloignées pour aller frapper leurs cibles jihadistes, par exemple en Jordanie ou au Koweït.

Mardi 11 Août 2015

Lu 366 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs