Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Israël, pomme de discorde entre les deux mouvements : Fatah et Hamas se remettent des bâtons dans les roues




Le président palestinien Mahmoud Abbas a affirmé samedi que tout futur gouvernement d’union avec le Hamas devrait poursuivre une solution à deux Etats avec Israël, mais cette condition a aussitôt été rejetée par le mouvement islamiste.
“Nous nous dirigeons à grands pas vers (...) un gouvernement d’union nationale qui respectera nos engagements publics, notamment la vision de deux Etats et les accords de paix déjà signés”, a déclaré Abbas à Ramallah où sa faction, le Fatah, a son siège.
A Gaza où le Hamas détient le pouvoir, l’un des responsables de la formation, Ayman Taha, a estimé que ces propos du président palestinien compromettaient les chances de parvenir à un accord.
“Nous rejetons toute condition préalable à la formation d’un gouvernement d’union. Le Hamas n’acceptera jamais un gouvernement d’union reconnaissant Israël”, a affirmé Taha.
Par ailleurs, le numéro deux du bureau politique du Hamas en exil à Damas, Moussa Abou Marzouk, a effectué vendredi une visite dans la bande de Gaza, pour la première fois depuis plus de 30 ans, a-t-on appris samedi de source palestinienne.
“Il est entré à 07h00 (05h00 GMT) et est sorti 22h30 (20h30 GMT)”, a affirmé à l’AFP un des employés palestiniens du terminal de Rafah, entre le sud de la bande de Gaza et l’Egypte.
Une source officielle égyptienne à la frontière a confirmé son entrée dans l’enclave palestinienne, mais pas sa sortie.
M. Abou Marzouk “a été inscrit sur les listes de ceux qui ont traversé (le terminal de) Rafah en direction de la bande de Gaza vendredi à 23H30 (21H30 GMT)”, selon cette source.
Aucune information n’a pu être obtenue dans l’immédiat auprès du Hamas à Gaza sur les raisons de cette visite.
M. Abou Marzouk a dirigé jeudi au Caire la délégation du Hamas lors de la conférence inter-palestinienne qui a lancé le processus de réconciliation entre les différentes factions et à laquelle participait aussi le Fatah du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, soutenu par les capitales occidentales.
Une douzaine de factions palestiniennes, dont le Fatah et le Hamas, ont pris part à cette réunion dont l’objectif est de conclure avant le 20 mars un accord sur un gouvernement d’union.
Un accord pourrait mener à la levée du blocus israélien imposé à la bande de Gaza et renforcer la position de Mahmoud Abbas dans les pourparlers de paix avec l’Etat juif.
A signaler également que L’ex-Premier ministre britannique Tony Blair a effectué hier dimanche sa première visite dans la bande de Gaza depuis sa nomination au poste de représentant du Quartette pour le Proche-Orient.
“J’ai voulu entendre par moi-même les gens de Gaza dont les vies ont été si durement frappées par le récent conflit”, a déclaré M. Blair lors d’une visite d’une école de Beit Hanoun (nord de la bande de Gaza) gérée par les Nations unies.
“Ce sont ces gens qui ont besoin d’être au centre de tous nos efforts pour la paix et le progrès à partir de maintenant”, a ajouté l’ex-Premier ministre britannique. 

AFP
Lundi 2 Mars 2009

Lu 208 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs