Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Israël enterre ses soldats

Mince danger d'escalade sans intérêt pour les parties




Israël enterre ses soldats
Israël enterrait hier jeudi deux soldats tués la veille dans une attaque de missiles antichars contre un convoi de la brigade Givati près de Ghajar, dans le secteur occupé des Fermes de Chebaa, aux confins d'Israël, de la Syrie et du Liban qu'il a juré de faire payer au Hezbollah libanais. Mais les deux camps pourraient se déclarer quittes devant le danger d'une escalade à laquelle personne n'a intérêt. Sept autres soldats avient été blessés.  Le calme est revenu jeudi le long de la frontière en état d'alerte. Côté israélien, les agriculteurs s'occupaient de leurs vergers de pommiers au plus près de la barrière frontalière, a-t-on constaté. 
L'armée maintenait ses canons sur leurs positions, mais sa présence était moins visible que la veille. Les écoles ont rouvert, comme la station de ski du mont Hermon. 
Côté libanais, la situation était également calme, selon des journalistes. L'Agence nationale d'information a fait état de survols de drones israéliens au-dessus du sud du Liban et de la région de la Bekaa (est).
L'armée israélienne a cependant dit considérer ces évènements comme les plus graves depuis 2006 et la guerre dévastatrice entre Israël et le Hezbollah chiite libanais. "Ceux qui sont derrière l'attaque en paieront le prix", a promis le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.
Dans son communiqué de revendication, le Hezbollah laisse clairement entendre qu'il a frappé en représailles à un raid attribué à Israël le 18 janvier sur le plateau du Golan.
Le raid, dont Israël n'a jamais assumé ni démenti la responsabilité, a tué au moins six membres du Hezbollah. Les analystes s'accordent cependant à dire que les deux camps pourraient chercher à éviter la surenchère.
Fait rare, le ministre israélien de la Défense Moshe Yaalon a fait état ouvertement sur la radio publique d'un message que le Hezbollah a selon lui fait passer à Israël par l'intermédiaire de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul) et "selon lequel de leur point de vue l'incident est terminé".
Les alliés iraniens du Hezbollah "sont occupés par leurs négociations sur le nucléaire avec les grandes puissances et savent qu'une guerre du Hezbollah avec Israël pourrait influencer les positions américaines sur le dossier", note Boaz Ganor, directeur de l'Institut pour le contre-terrorisme d'Herziliya. 
Quant à Israël, lui non plus ne veut pas d'une confrontation généralisée quelques semaines avant des législatives anticipées, et "à cause des dégâts énormes que cela provoquerait: le Hezbollah dispose de 100.000 roquettes", bien plus que n'en avait le Hamas avant la guerre de 2014. 

Un Casque bleu espagnol tué 
par l’armée israélienne


L'Espagne a affirmé mercredi que le Casque bleu espagnol mort au cours de violences dans le sud du Liban avait été tué par un tir israélien, et a appelé l'ONU à enquêter sur les récents affrontements.
Le Conseil de sécurité des Nations unies s'est réuni mercredi soir à la demande de la France pour discuter des violents incidents entre Israël et le Hezbollah à la frontière sud du Liban. Le Conseil a condamné la mort d'un Casque bleu espagnol.
"C'est clair que c'est à cause de l'escalade des violences et c'est venu du côté israélien", a déclaré l'ambassadeur d'Espagne à l'ONU, Roman Oyarzun.

AFP
Vendredi 30 Janvier 2015

Lu 416 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs