Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Israël en gendarme du monde




Israël ne connaît plus de limites ! Ce pays sous la férule d’un gouvernement de droite, voire d’extrême droite, agit selon son tempérament et ses humeurs faisant fi des lois et principes qui régissent le monde.  Il se comporte comme bon lui semble du moment qu’il sait qu’il est intouchable fort évidemment du soutien sans faille de l’Administration américaine.  Le voilà qui se substitue à cette même administration pour décider en  lieu et place de la politique internationale.
Ainsi vient-il de décréter d’attaquer l’Iran sans en mesurer les conséquences d’une aventure pour la région du Proche-Orient y compris  l’Etat hébreu. Certes, Téhéran mène une politique belliqueuse à l’égard de ses voisins et se lance aussi dans la construction d’un arsenal nucléaire, mais est-ce une raison justifiée d’entreprendre contre lui une action dont on ignore les suites?
Et puis, est-ce qu’Israël est la partie indiquée pour agir de la sorte ?
Israël, qui par le passé avait entrepris une attaque-surprise contre les installations nucléaires irakiennes, et récemment contre un embryon nucléaire en Syrie, pense qu’il est capable de mener une action pareille contre l’Iran. N’est-ce pas jouer avec le feu ? En fait, on peut considérer le projet israélien comme une fuite en avant du gouvernement de Benyamin Netanyahou qui se trouve actuellement en mauvaise posture. Il cumule les échecs et les problèmes.  Les échecs sont ceux qu’il vient d’essuyer sur le plan international malgré le soutien de ses protecteurs et qui se sont traduits par la reconnaissance de la Palestine en tant que membre à part entière par l’Unesco ouvrant ainsi la voie à d’autres reconnaissances, et sans doute demain, de l’Onu de l’entité palestinienne. Les problèmes, ce sont ceux que Benyamin Netanyahou rencontre avec la population israélienne et notamment les jeunes qui réclament l’amélioration de leurs conditions.
Un autre front vient de se soulever contre lui. C’est une partie de l’armée, de la police et des services spéciaux qui a exprimé son mécontentement, voire son désaccord pour les décisions malencontreuses de donner le feu vert de construire des colonies à Jérusalem-Est et en Cisjordanie et de geler les avoirs palestiniens. Pour eux, de telles décisions n’augurent rien de bon et peuvent donner lieu à des soulèvements palestiniens. Décidément, Benyamin Netanyahou ne sait plus où donner de la tête !
Il s’enfonce dans un bourbier et risque de s’y noyer. Ceux qui pouvaient le conseiller et le remettre sur le droit chemin, ont d’autres préoccupations pour le moment, notamment électorales. Alors, il est abandonné à son sort, à sa folie au risque de mettre le feu à la maison!

Youssef BENZAHRA
Samedi 5 Novembre 2011

Lu 1322 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs