Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Israël dit vouloir relancer le processus de paix


Tzipi Livni aura à charge les négociations



Israël dit vouloir relancer le  processus de paix
L'ex-ministre israélienne des Affaires étrangères Tzipi Livni sera chargée du portefeuille de la Justice mais aussi des négociations de paix avec les Palestiniens dans le futur gouvernement Netanyahu, a indiqué mardi un communiqué du parti du Premier ministre.
Mme Livni, dirigeante d'un parti centriste, sera la ministre de la Justice et "la négociatrice avec les Palestiniens dans le but de parvenir à un règlement qui mette fin au conflit", précise le communiqué.
Benjamin Netanyahu a lancé officiellement au début du mois les tractations avec les partis politiques pour former sa nouvelle coalition gouvernementale après les élections législatives du 22 janvier.
L'arrivée de Mme Livni au gouvernement était attendue et le fait qu'elle s'occupe du processus de paix n'est pas une surprise puisque l'ancienne chef de la diplomatie avait axé sa campagne électorale sur la relance des pourparlers avec les Palestiniens, à laquelle pousse le président américain Barack Obama, attendu en visite officielle en mars.
Pour reprendre les négociations de paix, interrompues depuis septembre 2010, Mahmoud Abbas réclame l'arrêt de la colonisation juive et la reconnaissance des lignes antérieures à la guerre de juin 1967 comme base de discussions.
Netanyahu a expliqué qu'ils agiraient ensemble pour "promouvoir un processus avec les Palestiniens visant à parvenir à une paix entre deux Etats-nations", une référence à son discours de Bar Ilan en 2009 dans lequel il avait reconnu, pour la première fois, la solution de deux Etats vivant côte à côte. L'accord conclu avec le mouvement de Mme Livni prévoit aussi que celui-ci obtienne le portefeuille de l'Environnement.
Rare personnalité féminine de premier plan dans le paysage politique israélien, Mme Livni, 54 ans, a dirigé la diplomatie israélienne de 2006 à 2009. Elle a souvent provoqué la comparaison avec Golda Meïr, la matriarche à la poigne de fer, Premier ministre d'Israël de 1969 à 1974.

AFP
Jeudi 21 Février 2013

Lu 161 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs