Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Irrités par l’indexation, les transporteurs partent en grève

Le Syndicat des patrons se désolidarise de ses pairs




Irrités par l’indexation, les transporteurs partent en grève
La Fédération du transport affiliée à la Confédération générale des entreprises du Maroc (FT-CGEM) a décidé de faire cavalier seul.  Elle ne fera pas partie des syndicats qui observeront à partir d’aujourd’hui une grève nationale de 24 heures selon les uns ou 72 heures, voire plus selon d’autres, et ce en signe de protestation contre les dernières augmentations  des prix des carburants décidées par le gouvernement pour la seconde fois en peu de temps.
Le syndicat des patrons de transport semble ainsi satisfait de l’issue de la réunion tenue le 18 septembre courant entre le ministère des Affaires générales et de la Gouvernance et en présence des représentants du ministère de l’Equipement et du Transport et du ministère des Finances, avec une délégation de professionnels représentant les Fédérations et des associations professionnelles du secteur du transport routier de marchandises pour compte d’autrui, de la logistique et du transport routier collectif de voyageurs.
Selon un communiqué publié en l’occasion, le gouvernement et les professionnels se sont mis d’accord  pour intégrer au niveau de la préparation du projet de la loi de Finances 2014, certaines propositions et mesures au profit de ce secteur et du transport routier collectif de personnes. Notamment  l’instauration du gasoil professionnel  et la révision du taux de la TVA sur le gasoil de 10% à 20% en maintenant le principe de la récupération par ces deux modes de transport routier, de la totalité du nouveau taux de la TVA sur les carburants.
Il sera également question d’instituer un indice permettant la répercussion automatique et obligatoire des changements qui interviendront au niveau des prix intérieurs du gasoil sur le coût du transport.
Le communiqué de la FT-CGEM a indiqué, par ailleurs, que les deux parties ont décidé la réduction du taux de la TVA appliqué sur le chiffre d’affaires du secteur du transport routier collectif de voyageurs de 14% à 7%  ainsi que l’insertion de certaines dispositions pour la mise à niveau du secteur du transport routier de voyageurs dans le cadre du projet de la loi de Finances 2014, à travers notamment l’instauration de primes  de mise à niveau des entreprises, de renouvellement du parc autocars, d’acquisition des autorisations de transport en location et de la casse des véhicules âgés, sans obligation de renouvellement.
Une position qui ne semble pas avoir fait le bonheur des professionnels du secteur du transport participant au  débrayage d’aujourd’hui. Pour eux, l’attitude de la FT-CGEM est compréhensible puisqu’elle représente le patronat.  «La grève d’aujourd’hui est observée en grande partie par les professionnels du secteur informel et ceux  qui travaillent pour leur compte comme c’est le cas pour les 150.000 camions transportant des marchandises», nous a déclaré Moustafa Chaaoun, secrétaire général du Syndicat marocain des professionnels du transport (SMPT) qui n’a pas laissé passer l’occasion pour fustiger la politique des deux poids deux mesures menée par le gouvernement. «On n’arrive pas à comprendre comment l’Exécutif peut réagir ainsi en recevant uniquement  le patronat et en  excluant les autres professionnels», nous a-t-il précisé. Une marginalisation qui n’a pas de sens, selon lui, d’autant plus qu’elle concerne près de 80% des professionnels du secteur. 

Hassan Bentaleb
Lundi 23 Septembre 2013

Lu 750 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs