Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Iran : Neuf opposants prochainement exécutés




L’Iran va «exécuter prochainement» neuf opposants «contre-révolutionnaires» accusés d’avoir cherché à renverser le régime islamique, a déclaré Seyyed Ebrahim Raïssi, premier adjoint du chef de l’autorité judiciaire iranienne, cité hier par l’agence Fars.«Les deux personnes exécutées (le 28 janvier) et les neuf qui seront exécutées prochainement ont été arrêtées lors des troubles» (ndlr: les manifestations antigouvernementales des derniers mois), a déclaré M. Raïssi lors d’une réunion politique lundi soir dans une mosquée de Qom. «Chacune d’elle est liée à un courant contre-révolutionnaire et a participé aux troubles dans le but de renverser le régime», a-t-il ajouté cité par Fars. L’Iran a pendu jeudi deux opposants accusés d’être «ennemis de Dieu» et d’appartenir à un groupe monarchiste.
Le procureur de Téhéran avait annoncé que neuf autres opposants condamnés à mort attendaient le verdict de la cour d’appel. «Neuf autres émeutiers sont encore dans la phase d’appel, et s’ils sont condamnés, la sentence sera exécutée selon la loi», avait-il déclaré.
Par ailleurs, le chef de file de l’opposition iranienne, Mirhossein Moussavi, a affirmé qu’il entend poursuivre son combat politique malgré les pressions des conservateurs visant à empêcher les manifestations antigouvernementales.
“Le mouvement vert ne renoncera pas à son combat pacifique tant que les droits du peuple ne seront pas garantis”, affirme-t-il mardi sur son site Kalemeh.
L’ancien candidat à la présidence affirme que les arrestations pour des motifs politiques et les pendaisons de manifestants sont contraires à la loi et demande des changements constitutionnels pour garantir les droits civiques.
“Les manifestations pacifiques sont le droit des Iraniens”, déclare-t-il.
Deux personnes, accusées d’avoir participé aux manifestations consécutives à l’élection contestée de Mahmoud Ahmadinejad en juin dernier, ont été exécutées par pendaison la semaine dernière.
Moussavi et Mehdi Karoubi, autre ancien candidat à la présidence, ont appelé leurs partisans à participer au rassemblement du 11 février qui doit marquer le 31ème anniversaire de la révolution islamique.

AFP
Mercredi 3 Février 2010

Lu 205 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs