Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Intervention du Groupe fédéral à la Chambre des conseillers : “La déclaration ne comporte pas d'indicateurs susceptibles d'améliorer la situation de la classe ouvrière”




Intervention du Groupe fédéral à la Chambre des conseillers : “La déclaration ne comporte pas d'indicateurs susceptibles d'améliorer la situation de la classe ouvrière”
«Par le retour des technocrates à la gestion de la chose publique, vous avez manqué le rendez- vous pour mettre en œuvre les dispositions de la nouvelle Constitution».  C’est ce qu’a déclaré Mohamed Daidaa, chef du Groupe fédéral de l’unité et de démocratie, lors de son intervention concernant le débat de la déclaration gouvernementale devant la Chambre des conseillers.  «Pour rappel, vous étiez parmi les partis qui ont le plus critiqué la présence de technocrates au sein des gouvernements précédents. Qu’y a-t-il de changé aujourd’hui?», a-t-il affirmé.
La présence d’une seule femme au gouvernement est non  seulement le premier dépassement des dispositions de la Constitution mais constitue également une violation claire des grands principes  édictés par la loi suprême dont la parité et l’égalité, a-t-il souligné.
Vu toutes ces considérations, Daidaa s’est posé des questions sur le processus démocratique au Maroc et si la situation politique dans le Royaume a changé et n’est plus la même  comme en 1998.  
Tout en indiquant  que  «Nous sommes devant une décoration d’intentions  plus qu’un programme gouvernemental clair précisant les objectifs, les moyens et un agenda précis dans le temps». Le chef du Groupe fédéral s’est demandé comment ce programme pourrait être une feuille de route pour les 5 prochaines années alors  qu’il n’a fait que reprendre les plans  et  les programmes sectoriels du gouvernement précédent.
Concernant  le volet social, Mohamed Daidaa a exprimé sa déception  quant à la déclaration qui ne comporte pas de signaux forts et d'indicateurs susceptibles d'améliorer la situation de la classe ouvrière tels que l'institutionnalisation du dialogue social, l'augmentation du SMIG, la réduction de la TVA et de l'IS, la réforme des Caisses de retraite, de la Caisse de compensation et la protection des libertés syndicales, entre autres.
Pour ce qui est du discours sur la régionalisation, Daidaa s’est interrogé sur l’approche à adopter par le gouvernement pour la mettre en œuvre et la traduire dans les politiques du gouvernement.
Après avoir rappelé  que les questions sociales ont été la cause du déclenchement des soulèvements dans nombre de pays arabes, il a fait savoir que la dynamique politique et les mouvements de protestation  des jeunes qu’a connus  dernièrement le Maroc demande l’adoption d’une  nouvelle approche globale et l’élaboration de programmes d’accompagnement.   
Tout en soulignant que le Maroc passe par une étape historique cruciale, le chef du Groupe fédéral s’est demandé si le gouvernement est en mesure d’être à la hauteur de ce moment pour lutter contre toute forme de corruption et d’abus de pouvoir. Pour en arriver là, il est urgent, a-t-il ajouté, de mettre en application toutes les lois organiques stipulées par la Constitution  et de prendre toutes les mesures pour dynamiser l’ensemble des instances de bonne gouvernance, moraliser la vie publique, réformer la justice et consolider son indépendance et permettre à la société civile de participer de manière effective aux politiques publiques.
Sans volonté politique et mesures concrètes, tout discours sur la moralisation de la vie publique  et la lutte contre la prévarication  n’aura pas de sens, a-t-il fait savoir. En dépit de toutes ces observations, Mohamed Daidaa a conclu qu’il est impératif de faire réussir cette nouvelle expérience dans la vie politique nationale.

LARBI BOUHAMIDA
Vendredi 27 Janvier 2012

Lu 503 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs