Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Intervenant devant l'Assemblée générale des Nations unies : Radi annonce la prochaine révision de l'accord de coopération entre l’UIP et l’ONU




Intervenant devant l'Assemblée générale des Nations unies : Radi annonce la prochaine révision de l'accord de coopération entre l’UIP et l’ONU
Le président de l'Union interparlementaire (UIP), Abdelouhed Radi, a qualifié, mardi à New York, de «mutuellement avantageux» le partenariat ONU/UIP, et annoncé la prochaine révision de «l'accord de coopération» entre les deux organisations, pour refléter l'évolution des dernières années. «Nous considérons (...) la coopération entre l'ONU et l'UIP comme une relation qui n'est pas à sens unique. Nous y voyons en effet un partenariat mutuellement avantageux», a dit M. Radi qui intervenait devant l'Assemblée générale de l'ONU lors d'une séance axée sur «l'interaction entre l'ONU, les parlements nationaux et l'Union interparlementaire».
Certes, a-t-il noté, «il reste encore fort à faire mais nous avons le sentiment d'avoir déjà bien progressé vers notre objectif qui est d'apporter une dimension parlementaire à l'action de l'ONU». Un rapport du Secrétaire général de l'ONU rendu public, à cette occasion, recense certaines des modalités et certains des exemples d'interactions entre l'ONU, les parlements nationaux et l'UIP durant la période qui s'est écoulée depuis l'adoption en 2010 par l'Assemblée générale d'une résolution portant sur la coopération entre l'ONU les parlements nationaux et l'UIP.
Le rapport contient aussi des recommandations sur la manière dont le système des Nations unies pourrait participer plus systématiquement, aux côtés des parlements nationaux, à des domaines d'action précis.
Dans ce contexte, M. Radi a rappelé l'évolution historique des relations entre l'UIP et les Nations Unies, depuis 2002 où l'UIP s'est vu accorder un statut d'observateur permanent auprès de l'AG de l'ONU, en évoquant quelques éléments de leur action commune.
Il est revenu notamment sur la mise en œuvre des engagements internationaux, devenue plus systématique en ce qui concerne la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes.
 Forts de cette expérience, «nous espérons établir une collaboration de même nature avec d'autres organes conventionnels de l'ONU, ainsi qu'avec le Conseil des droits de l'Homme, plus particulièrement en ce qui concerne l'Examen périodique universel», a indiqué M. Radi.

MAP
Jeudi 31 Mai 2012

Lu 503 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs