Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Interpellations dans les camps de Tindouf


L’appel au soulèvement





 
Selon des informations en provenance des camps de Tindouf, la direction du Polisario a entamé, ces derniers jours, une série d’interpellations. La campagne commencée, jeudi dernier, a déjà conduit à l’arrestation de plus de 100 personnes âgées de 17 à 40 ans. La direction du Polisario a accusé les inculpés d’incitation à la violence dans les camps.
Les inculpés avaient subi des interrogatoires musclés  à Rabouni avant d’être transférés à la tristement célèbre prison de Dhaibya, non loin du lieu, où ils sont soumis à toute sorte de tortures avant d’être enfermés dans des caisses métalliques. Cette campagne entre dans le cadre de la politique pratiquée par les tortionnaires du Polisario pour museler tous ceux qui tentent de se soulever contre la dictature de Mohamed Abdelaziz et ses sbires ou de demander des changements. Parmi les doléances des manifestants des camps, celles relatives à la lutte  contre la criminalité et la délinquance des jeunes qui gangrènent les camps et dont les derniers aspects se traduisent par le vol de bétails.
En effet, explique Mohamed Salah, fraîchement arrivé des camps, les jeunes, sans sources de revenus  et devenus accros à la drogue et à l’alcool, n’ont d’autres moyens de se les procurer que le vol de bétails qu’ils transitent d’un camp à l’autre pour les vendre à des inconnus.



Mahjoub Salek s’était rendu en Mauritanie, au moment où le Polisario tenait son congrès qu’il avait qualifié d’illégitime et  dont il avait dénoncé la tenue. Il avait alors demandé à S.M le Roi Mohammed VI d’accélérer l’application du plan d’autonomie des provinces sahariennes pour mettre fin, avait-il dit, aux souffrances  des populations séquestrées à Tindouf. Il avait également invité ces dernières à se soulever contre la dictature du chef corrompu du Polisario et de sa clique. Ces appels ont été suivis par la distribution de tracts et de manifestations qui ont induit l’arrestation d’une centaine de personnes par la milice de Mohamed Abdelaziz.
L’appel de Mahjoub Salek a également été entendu par les jeunes membres du mouvement “Jeunesse pour le changement’’ absents de la scène depuis plusieurs mois. Les jeunes, craignant pour leur vie, ont, dans un message diffusé par la chaîne de télévision de Laâyoune, demandé la protection des USA.
Forte de la promulgation par le ministère espagnol de la loi 29/2009, la présidente de cette association basée à Las Palmas aux Iles Canaries, Lucia Jimenez, a indiqué  que près de 300 ressortissants espagnols ont été assassinés par les hommes de main du Polisario dans les années 70 et 80. La loi en question accorde aux victimes espagnoles du Polisario le même statut que les autres  victimes des actes terroristes.




 

A.E.K
Lundi 11 Janvier 2016

Lu 913 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs