Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Internet: l'amitié prof-étudiant bientôt bannie dans le Missouri




L'Etat du Missouri aux Etats-Unis a décidé d'interdire l'amitié entre professeur et étudiants sur le web. La nouvelle loi entrera en vigueur le 28 août prochain mais suscite déjà la controverse et pose également des questions sur les techniques employées pour vérifier les contacts des internautes.
C'est une loi qui va déplaire à bon nombre de jeunes internautes américains vivant dans le Missouri. En effet, le Sénat a proposé dans cet Etat un projet de loi visant à proscrire les contacts entre professeurs et étudiants sur le web. Déja signé par le gouverneur Jay Nixon, celui-ci entrera en vigueur dès le 28 août. Il ne reste donc plus beaucoup de temps aux professeurs et étudiants américains pour faire du ménage dans leurs contacts.
Plus précisément, le projet de loi n°54 interdit formellement l’"amitié" virtuelle entre les deux parties. Dans le collimateur de cette loi, se trouve n’importe quel contact d'ordre privé via Internet et notamment sur le réseau social Facebook. Néanmoins, les professeurs pourront toujours créer des pages publiques accessibles à tous, explique 20minutes.fr.
En clair, l'optique de ce projet est de permettre une redéfinition des barrières qui existent dans les relations entre étudiants et professeurs, dans le but notamment de prévenir toute dérive éventuelle comme les correspondances abusives, en particulier à caractère sexuel. 
Toutefois, cette loi qui se veut protectrice envers les jeunes, suscite l'incompréhension du côté du corps enseignant. Randy Turner, professeur au Joplin School District dans le Missouri, écrit ainsi sur son blog : "Pour certains étudiants, cette mesure les empêcherait de se confier à un adulte de confiance qui pourrait être capable de les aider à surmonter un sérieux problème". Il ajoute que pour ceux qui viennent de la ville de Joplin, ce lien a été particulièrement "positif" dans la mesure où il a été utile pour localiser certains étudiants après la violente tornade du 22 mai dernier, rapporte 20minutes.fr. 
D'un point de vue plus technique, Charlie White, rédacteur sur Mashable pose la question suivante : "Est-ce que l’État aura l'autorisation d'accéder aux comptes Facebook, aux ordinateurs ou aux services Internet fournisseur de données dans le but de s'assurer de la présence d'amitié entre professeurs et étudiants ?". La mise en place de cette loi pose en effet la question des techniques employées pour vérifier si un professeur ne s'avère pas "ami" avec certains de ces étudiants.

Maxisciences
Jeudi 4 Août 2011

Lu 769 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs