Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Internet et Marwan aux abonnés absents : La Faculté Polydisciplinaire de Taza isolée de la Toile




Internet a imposé son utilité dans les domaines de la communication, de l’éducation et de la recherche… Sur ce réseau mondial, les Européens ont créé un réseau d’enseignement et de la recherche nommé GEANT, privé et réservé à la communauté des chercheurs.
En ce sens, notre ministère, représenté par son département de l’Enseignement supérieur, a décidé en 2002, en collaboration avec l’opérateur Maroc Telecom, la création du premier réseau informatique national à but non lucratif, appelé  Marwan (Moroccan Academic and Research Wide Area Network). Par analogie au Geant, Marwan est une restriction du réseau Internet national sur l’ensemble des établissements de l’enseignement supérieur. Ces derniers y compris leur administration bénéficient d’un accès au réseau privé et sécurisé. Marwan  a pour objectif de mettre en place une infrastructure d’information et de communication entre les établissements de formation. Il permet en outre :
L’accès aux réseaux internationaux de recherches : nous sommes abonnés à des revues internationales consultables exclusivement à partir du réseau Marwan
La valorisation des travaux de recherche par l’archivage électronique, le traitement et la diffusion
L’accès au réseau internet et ses différents services, y compris la création des réseaux virtuels appelé VLAN (Virtual LAN) qui présentent plusieurs avantages, à savoir la souplesse d’utilisation et la confidentialité de l’acheminement.
L’accès aux technologies multimédia.
En 2004, le réseau Marwan a évolué en un nouveau réseau appelé Marwan2. Une convention pour sa mise en place a été signée le 31/05/2004 par le ministre délégué à la recherche scientifique et le président de Maroc Telecom en présence du Premier ministre. Pourtant, et jusqu’à aujourd’hui la Faculté Polydisciplinaire de Taza (FPT) n’est toujours  pas reliée à ce fameux réseau !
Pour quelle obscure raison la F. P. de Taza est-elle privée des services Marwan cités ci-dessus ? Il est vrai qu’elle bénéficie aujourd’hui d’un réseau local qui distribue Internet entre les utilisateurs de la F.P. via un abonnement de base chez Maroc Télécom, abonnement similaire à ceux souscrits par de simples particuliers, sans adresse IP fixe, ce qui rend par exemple l’accès à des journaux scientifiques impossible du fait que l’ordinateur ne peut pas être reconnu, et souvent hors connexion. Précisons aussi que le réseau interne de la F.P. de Taza n’est pas sécurisé : n’importe quel amateur, avec « zouj drial », selon l’expression consacrée, peut se procurer des logiciels de piratage et accéder à ce fameux réseau interne, et là, les applications sont illimitées. Pour moins de 300 DH, on peut, sans aucune difficulté, accéder aux notes et les modifier, aux inscriptions des étudiants, télécharger des sujets d’examens, espionner la messagerie interne et ce, à l’insu de tous.
Mais pourquoi donc la F. P. de Taza laisse-t-elle le débit d’une rivière qu’est Marwan (34Mbps) pour celui d’un ruisseau qu’est l’actuelle ridicule connexion ? Ainsi ses enseignants sont-ils obligés à passer par l’intermédiaire de collègues d’autres facultés pour accéder à Marwan ou encore télécharger des articles depuis ce réseau, et ce à titre de service rendu. On comprendra aisément l’atteinte subie par nos enseignants dans leur autonomie aussi bien personnelle que professionnelle. Inutile de préciser que Marwan est aujourd’hui un outil de travail et de recherche absolument indispensable.
Afin d’assimiler notre problème de connexion à Marwan, nous sommes dans l’obligation de passer par le protocole de routage (qui permet de montrer aux paquets transitants, la table de chemins à suivre afin d’arriver à destination) qu’utilise Maroc Telecom. Il s’agit du MPLS (Multi Protocol Label Switching) qui, comme son nom l’indique, communique l’information en fonction d’une étiquette (en-tête) relativement courte. Notre réseau local de la F.P. est censé posséder des équipements appelés LSR (Label Switch Router) capables de traiter les en-têtes MPLS citées auparavant.
Nous nous rendons compte de deux choses : la première, est que Marwan vit sur les lignes internet et nous pensons que l’histoire de lignes spécialisées provient d’une grande confusion ou grand mensonge. Deuxièmement, en l’absence des équipements MPLS cités ci-dessus, notre cher établissement ne pourra pas communiquer avec le réseau Marwan. Nous en concluons que le problème de connexion est situé entre notre établissement et Maroc Telecom. Il faut revenir sur le texte de la convention signée en 2004 et faire valoir nos droits.
A l’heure où l’avancée technologique atteint les régions les plus reculées du monde, la F.P. de Taza cumule isolement géographique et isolement intellectuel, créant une situation indigne d’un établissement d’enseignement supérieur qui prive enseignants et étudiants d’outils indispensables à la communication et à l’échange de l’information. La F.P. de Taza se pose alors comme une entité totalement déconnectée du monde de la connaissance et de la recherche.
A l’heure de la mondialisation du savoir, peut-on encore croire aux principes d’un enseignement statique et figé, en parfaite autarcie, que la F.P. de Taza prône malgré elle? Il est temps que la F.P. de Taza acquière une existence autonome propre aux établissements universitaires dont la mission d’enseignement reste indissociable à la recherche.
Le Bureau Local du Syndicat National de l’Enseignement
Supérieur Taza

Libé
Mardi 25 Mai 2010

Lu 778 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs