Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Intensification des opérations des talibans : Deux soldats américains tués dans l’Est de l’Afghanistan




Intensification des opérations des talibans : Deux soldats américains tués dans l’Est de l’Afghanistan
Deux soldats américains ont été tués lundi par un militaire afghan dans la province orientale de Langhman, annonce la Force internationale d’assistance à la sécurité (Isaf) sous commandement de l’Otan.
«Les troupes de l’Isaf ont riposté, tuant le soldat de l’Ana (Armée nationale afghane) qui a commis l’attaque», dit l’état-major dans un communiqué.
Ces deux nouveaux décès porte à 12 le bilan des pertes étrangères pour le mois d’août. Depuis le début de l’année, 42 militaires de l’Otan ont été tués par des insurgés infiltrés dans les rangs des forces afghanes. Trente-cinq, dont 24 Américains, avaient trouvé la mort dans ces conditions en 2011.
La multiplication de ces attaques a amené l’Isaf à revoir les mesures de sécurité. Ses hommes ont désormais l’ordre de garder une arme chargée sur eux en permanence.
Le gouvernement afghan a quant à lui promis mercredi de revoir les dossiers de 350.000 soldats et policiers, tout en imputant les infiltrations à des «espions étrangers». Les actes commis par des infiltrés, pour la plupart revendiqués par les talibans, ont entamé la confiance du contingent étranger à l’égard de l’armée locale et compliquent la tâche des états-majors occidentaux, qui doivent retirer leurs unités combattantes avant la fin 2014.
L’Otan a minimisé les risques que font peser ces infiltrations et impute la plupart des fusillades au stress ou à des différends personnels entre des Afghans et les Occidentaux qui les encadrent, mais le chef d’état-major du contingent déployé en Afghanistan a reconnu jeudi que la responsabilité des talibans était peut-être plus importante.
D’autre part, les corps décapités de 15 hommes et de deux femmes, vraisemblablement exécutés pour avoir participé à une fête mixte, ont été découverts lundi dans la province d’Helmand, dans le sud de l’Afghanistan, rapportent les autorités locales.
«Les victimes participaient à une fête avec danse et musique, tard dans la nuit, quand les talibans ont attaqué», a déclaré à Reuters le gouverneur du district de Musa Qala, où les corps ont été découverts. Aucune revendication n’a été formulée.
Musa Qala se trouve à 75 km au nord de Lashkar Gah, chef lieu de la province d’Helmand.

Reuters
Mardi 28 Août 2012

Lu 107 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs