Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Intensification des combats dans l'Est de l’Ukraine




Intensification des combats dans l'Est  de l’Ukraine
Un soldat ukrainien et un civil ont été tués en 24 heures dans l'est séparatiste pro-russe de l'Ukraine qui a connu une nette intensification des combats en dépit de la trêve, ont indiqué dimanche les autorités ukrainiennes. 
"Un militaire ukrainien a été tué et six autres blessés au cours des dernières 24 heures", a annoncé le porte-parole militaire ukrainien Andriï Lyssenko au cours d'un point de presse. 
Un civil a été tué samedi soir à Mariïnka, à 6 km à l'ouest du fief rebelle de Donetsk lors de tirs rebelles visant un poste de contrôle de l'armée ukrainienne, a pour sa part écrit le chef de la police régionale, loyal à Kiev, Viatcheslav Abroskine. 
Selon Andriï Lyssenko, les positions ukrainiennes ont essuyé des tirs à 16 reprises en 24 heures, les rebelles utilisant des armes de calibre supérieur à 100 mm qui auraient dû être retirées de la ligne du front dans le cadre des accords de paix conclus à Minsk en février. 
Pour la première fois depuis plusieurs semaines, la mairie de Donetsk a fait état de tirs visant la ville dans la nuit de samedi à dimanche ayant touché surtout les quartiers Kievski et Petrovski, non loin des ruines de l'aéroport de Donetsk qui reste l'un des points chauds du conflit. 
Au moins six rebelles ont été blessés dans ces tirs, selon les autorités médicales citées sur le site séparatiste.
Un responsable séparatiste, Denis Pouchiline, a dénoncé des "provocations" de l'armée ukrainienne en affirmant que les forces rebelles mises en état d'alerte avaient "failli reprendre les hostilités d'envergure", selon le site séparatiste officiel. 
L'armée ukrainienne combat depuis plus d'un an les séparatistes pro-russes dans l'Est, un conflit qui a fait plus de 6.100 morts.
Une trêve a été conclue en février à Minsk grâce à la médiation franco-allemande et en présence du président russe Vladimir Poutine qui reste globalement respectée malgré des affrontements sporadiques.

Libé
Lundi 4 Mai 2015

Lu 130 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs