Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Intenses accrochages dans les quartiers d’Alep : Les rebelles syriens réclament une aide internationale




Intenses accrochages dans les quartiers d’Alep : Les rebelles syriens réclament une aide internationale
Des rebelles syriens ont appelé la communauté internationale à leur venir en aide alors que les troupes gouvernementales avançaient lundi en direction de quartiers rebelles d’Alep, la deuxième ville du pays.
Des accrochages entre armée et rebelles avaient lieu mardi matin et des explosions étaient entendues dans les quartiers rebelles de Salaheddine et Seif al-Dawla à Alep, alors qu’une vaste campagne de perquisitions se poursuivait à Damas, selon une ONG syrienne.
«Des accrochages ont lieu dans les quartiers de Seif al-Dawla et de Salaheddine en même temps que des explosions sont entendues dans ces deux quartiers», a indiqué l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) qui ajoute qu’un homme a été tué par un tir de sniper à Salaheddine.
Par ailleurs, «les quartiers de Sahour, Hanano et Chaar (est) étaient soumis à un pilonnage de la part de l’armée» a ajouté l’OSDH.
L’armée syrienne est entrée lundi à Seif al-Dawla, un quartier tenu par les rebelles dans l’ouest d’Alep (nord), quelques jours après avoir repris un premier quartier aux mains des insurgés également dans l’ouest, celui de Salaheddine. Elle contrôle ce dernier en grande partie même s’il y a des poches de résistance.
Analysant la bataille d’Alep, cruciale pour la suite du conflit, le quotidien Al Watan, proche du pouvoir, affirme que «l’armée n’a utilisé qu’une infime partie de ses forces déployées autour de la ville» et que la reprise du quartier emblématique de Salaheddine «n’est qu’une étape avant le contrôle de toutes les zones passées sous l’influence» des rebelles.
Selon le journal, «les unités de l’armée ont adopté la tactique du grignotage au lieu de l’affrontement général, pour éviter des victimes civiles utilisées comme des boucliers humains» par les insurgés.
Dans le centre de la capitale, l’armée syrienne poursuivait la campagne de perquisitions et d’arrestations entamée lundi.
Dans la province de Damas, les habitants fuyaient la localité de Qaboun de peur d’une opération des forces armées qui ont pilonné dans la nuit de lundi à mardi les localités de Daraya et de Madamiya, toujours selon l’OSDH.
Un militaire dissident a été tué à Al-Tal, une localité qui a subi de gros dégâts et dont une partie de la population a fui, indique l’ONG.
Une cinquantaine de personnes ont été tuées lundi dans la province de Damas au cours d’une journée où 160 personnes ont trouvé la mort, dont 100 civils, selon l’OSDH.
Dans la province de Deraa (sud), les forces armées encerclaient la localité de Tafs où elles tentent de pénétrer depuis plusieurs jours. Une femme a été tuée par le tir d’un sniper. Des roquettes sont tombées à Basra et Mzeireb. D’autre part, Les rebelles syriens ont affirmé lundi avoir abattu un avion de combat MiG 23 dans l’est du pays, ce qui serait une première depuis le début de la rébellion il y a dix-sept mois.
Alors que des insurgés célébraient cette chute, l’image des rebelles a été mise à mal par des vidéos particulièrement horribles circulant sur Internet et montrant des atrocités qu’ils auraient commises.
De son côté, l’armée est entrée, à l’aide de chars et de blindés, à Seif al-Dawla, quartier tenu par les rebelles à Alep, la grande métropole du nord, a affirmé l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).
Le porte-parole de l’Armée syrienne libre (ASL, rebelles) Kassem Saadeddine, a déclaré que l’SL avait abattu l’avion de l’armée régulière dans la région de Deir Ezzor, «avec une balle de 14,5 mm tirée par une mitrailleuse anti-aérienne».

Libé
Mercredi 15 Août 2012

Lu 411 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs