Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolites




Insolites
Coincé entre un immeuble et un garage
Après plusieurs heures de recherches, un étudiant de l’université de New York âgé de 19 ans a été secouru après avoir été retrouvé coincé entre un immeuble et les parois d’un garage. Après avoir passé près de deux jours dans sa prison, le jeune homme soutient qu’il a oublié comment il s’est retrouvé dans cette situation.
Asher Vongtau a été secouru dimanche, aux alentours de 17h. Sans l’aide de ses amis, cet étudiant aurait pu mourir dans sa prison. C’est lors d’une alarme incendie, samedi matin, que ses amis ont découvert que le jeune étudiant manquait à l’appel. Ils ont donc donné l’alerte mobilisant ainsi les autorités pour retrouver leur ami. C’est grâce à son portable qu’Asher Vongtau a été retrouvé. En interrogeant ses camarades, ses amis ont compris qu’il s’était rendu sur le toit du dortoir. Un agent de sécurité de la résidence universitaire a retrouvé son téléphone portable. Puis, ce sont les gémissements de la victime qui l’ont poussé à regarder dans ce passage étroit entre les deux bâtiments. Il a été retrouvé bloqué au rez-de-chaussée entre un garage de 5 étages et le dortoir de 17 étages. L’intervention des pompiers a duré près d’une heure et demie. Les secours ont dû découper une partie du mur de béton pour récupérer le miraculé. L’étudiant était dans une position assez inconfortable. Il avait les jambes croisées et ne pouvait bouger qu’un seul bras. On ignore encore exactement combien de temps il est resté et comment il a pu se retrouver dans cette situation. Sa mère qui est restée à son chevet a expliqué qu’il souffrait de plusieurs fractures au niveau du bras et du bassin également. Dans ses premiers mots, le jeune homme ne semble pas se rappeler de ce qui l’a conduit entre ces deux murs.

Insolites
Café à hiboux
Toujours plus féru de nouveaux concepts, le Japon nous étonne encore ces jours-ci en lançant une toute nouvelle mode consistant à accueillir les clients dans certains établissements cosy et chaleureux où vous scrutent du coin de l’oeil de majestueux oiseaux de nuit.
Vous avez bien compris! Ce sont bien des hiboux que doivent s’attendre à rencontrer les clients de ces cafés à thème qui prennent ici exemple sur le concept du bar à chats devenu très populaire depuis le début de son lancement au pays du soleil Levant. Comme pour les Neko Café, quelques précautions doivent être prises ici aussi afin d’assurer le bien-être des animaux et leur éviter tout stress inutile.
Victimes de leur succès, ces cafés pris d’assaut par la clientèle, obligent ainsi de temps en temps les clients à faire la queue dehors et à patienter afin de faire en sorte que l’établissement ne soit pas trop bondé de peur d’effrayer les rapaces. Le week-end venu, ces établissements overbookés recommandent aussi d’être plutôt matinal si l’on veut espérer prendre une consommation en compagnie des oiseaux.

Libé
Lundi 18 Novembre 2013

Lu 75 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs