Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolites




Insolites
Un millionnaire
aux abois


Le millionnaire australien Nathan Tinkler, qui a fait fortune dans les mines de charbon, a mis en vente mardi ses écuries et élevages de chevaux de course, qui comptent un millier de bêtes, afin de se concentrer sur ses autres activités, et faire le ménage dans ses comptes.
Le jeune millionnaire (37 ans), basé à Singapour, a mis en vente plus d’un millier de chevaux, une propriété de quelque 1.330 hectares dans la vallée Hunter au nord de Sydney et plus de 400 hectares de terre dans le Queensland (nord-est).
La presse évalue l’offre totale à près de 125 millions de dollars australiens (102 millions d’euros).
Nathan Tinkler indique vouloir ainsi se recentrer sur ses activités matières premières, portuaires, ferroviaires et immobilières.
“Comme je passe de plus en plus de temps à l’étranger, je n’ai pas le temps de gérer l’activité (élevage de chevaux). Elle représente une occasion unique pour un propriétaire local ou international de développer cette activité pour en faire un leader mondial”, a déclaré l’homme d’affaires dans un communiqué. La vente de l’élevage et des terres pourrait prendre plusieurs mois.
Milliardaire en 2011, avec une fortune estimée alors à 1,13 milliard AUD, Nathan Tinkler a vu sa fortune fondre de plus de moitié, à quelque 400 millions AUD selon la liste des personnes les plus riches établie par la publication BRW.
L’homme avait révélé le mois dernier que son trust familial avait des dettes pour 600 millions AUD. Depuis le début de l’année, il a dû vendre son avion privé et son hélicoptère pour payer ses créanciers.

Insolites
Vol de pâtes

Des inconnus ont dérobé cinq tonnes d’une célèbre marque de pâte à tartiner à la noisette, qui étaient stockées dans une remorque stationnée sur un parking, dans l’ouest de l’Allemagne, a annoncé la police lundi.
Au cours du week-end, les voleurs ont transbordé sept palettes de pots en verre contenant la crème de marque Nutella d’une remorque qui avait été entreposée près d’une gare désaffectée, avant de repartir avec leur butin - dont la valeur est estimée à 16.000 euros - probablement en camion. La zone où le larcin s’est déroulé, au nord de Francfort, et qui sert de plaque tournante à de nombreuses entreprises de logistique, est coutumière des vols de produits alimentaires.
Selon la police, cinq tonnes de café ont été volées en mars dernier, pour une valeur de 30.000 euros, et en août 2012 ce sont 20 palettes de boissons énergisantes, soit 34.000 cannettes, qui avaient disparu.
Les transporteurs de produits alimentaires non-périssables, frappés par une interdiction de circuler le week-end, y entreposent souvent des remorques.

Libé
Mardi 16 Avril 2013

Lu 140 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs