Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolites




Insolites
Retraite à 90 ans

De la retraite, il ne veut pas en entendre parler. A 90 ans, Albert Billington est très heureux d’être l’employé le plus âgé du Royaume-Uni. Et ce n’est pas demain la veille qu’il abandonnera son travail d’hôte d’accueil au sein du B&Q de Bristol ! Plutôt crever ! Comme le chantait Henri Salvador, “le travail c’est la santé” ! A 90 ans, Albert Billington est le plus vieil employé du Royaume-Uni, rapporte le Daily Mail. Jouer à la pétanque ? Très peu pour lui. Ce Britannique préfère travailler. Et Albert ne fait pas de vieux os, au contraire!  A 90 ans, Albert Billington travaille encore pour le magasin de bricolage B&Q à Bristol. Lui qui avait commencé à l’âge de 14 ans dans l’industrie de l’impression avait pourtant pris sa retraite cinquante trois ans plus tard. Seulement à l’époque, il n’en profite pas, la camaraderie de ses années de travail lui manque. Il se présente alors au magasin de bricolage de Bristol. Contre toute attente, le malheureux retraité est embauché à l’âge de 67 ans. Albert s’occupe alors volontiers de l’entretien de la station-service du magasin. Dix ans plus tard, à 80 ans, il décide de retrouver les équipes de B&Q de la ville de Bristol. 

Insolites
Suicidaire

Noah, un adolescent américain du Maryland victime d’humiliations physiques et verbales à l’école, avait planifié son suicide le jour de son 13e anniversaire. Inquiets, ses parent ont décidé de lui montrer qu’il n’était pas tout seul en collectant via un site internet des milliers de lettres de soutien.  Après une année de cruelles et implacables intimidations, Noah Brocklebank, un jeune garçon de 13 ans originaire du Maryland, a vu le suicide comme son seul échappatoire à la souffrance. Mais, des milliers de lettres d’encouragement et pleines d’espoir envoyées par de parfaits inconnus l’ont fait changer d’avis. Plus de 2000 lettres de soutien au petit garçon.La chaîne de télévision américaine CBS rapporte que Noah a considéré qu’il ne pouvait plus supporter les insultes et les incessantes intimidations subies à l’école. L’élève de cinquième a posté en janvier dernier une photo alarmante sur Instagram  de son bras, couvert de scarifications, accompagnées d’une légende décrivant son intention de se suicider le jour de son 13e anniversaire.

Libé
Samedi 16 Mars 2013

Lu 245 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs