Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolites




Insolites
Un pilote s’endort en plein vol

Un pilote d’Air New Zealand s’est endormi à deux reprises aux commandes d’un Boeing entre Londres et Los Angeles après une mauvaise nuit dans la capitale britannique, a reconnu la compagnie aérienne néo-zélandaise.
Le pilote exténué était aux commandes d’un Boeing 777-300ER d’une capacité de 332 sièges, lorsque, au cours de la phase de croisière du vol, il “s’est assoupi à deux reprises pendant environ une minute avant de se réveiller spontanément”, précise un communiqué.
“Soudain, sans prévenir, je me suis endormi profondément dans le cockpit. Cela s’est produit deux fois”, a-t-il expliqué aux autorités de contrôle dans un rapport rendu public plus tard à la demande de consommateurs.
Il a expliqué son état de fatigue par une nuit agitée la veille à Londres où il avait été obligé de changer trois fois de chambre dans son hôtel en raison d’un problème de climatisation.
Trois pilotes se trouvaient au total dans l’appareil lors de ce vol et la sécurité des passagers n’a jamais été mise en péril, ont assuré la compagnie et la Direction de l’aviation civile (CAA).

Insolites
Radin maladif

Un homme de 45 ans habitant la région de Fougères (Ille-et-Vilaine), qualifié de “radin maladif” par son avocate, a été condamné jeudi par le tribunal correctionnel de Rennes à 5.000 euros d’amende pour avoir utilisé des bons de réduction falsifiés, a indiqué vendredi l’avocate.
L’homme, un ancien cadre, photocopiait des bons de réductions avant de les utiliser dans des commerces de la région rennaise, un système de falsification qui lui rapportait au minimum 400 euros par mois, a reconnu Me Laudic-Baron, interrogée par l’AFP.
“C’est un radin maladif”, a-t-elle indiqué. “C’était plus une sorte de jeu qu’autre chose, il voulait voir jusqu’où il pouvait aller”.
Le parquet réclamait un an de prison avec sursis et pas de peine d’amende. Mais le tribunal a choisi de frapper le prévenu au porte-monnaie. Outre les 5.000 euros d’amende, il écope de six mois de prison avec sursis.
Le prévenu, sans emploi, bénéficie toutefois d’un patrimoine conséquent acquis grâce à des activités professionnelles antérieures.
Plusieurs enseignes de la région ont été concernées par la fraude, a indiqué le journal Ouest-France.

Libé
Jeudi 7 Mars 2013

Lu 315 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs