Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolites




Insolites
Prison

Un Britannique de 23 ans, qui avait enfermé son chat dans un sèche-linge en marche et avait posté sur YouTube une vidéo montrant la scène, a été condamné à 56 jours de prison mardi au Royaume-Uni.
Alan Staughton, qui a reconnu les faits, s’est aussi vu interdire à vie de posséder un animal de compagnie.
Dans la vidéo postée sur YouTube et qui a été montrée au tribunal de Huntingdon, dans le centre de l’Angleterre, le jeune homme met le chat dans le sèche-linge avant de le mettre en marche pendant une douzaine de secondes.
Il constate que le chat, sur le dos, semble alors un peu sonné, et décide de prolonger la torture pendant encore quelques secondes.
Le jeune homme, qui souffre de troubles du comportement, avait expliqué à l’organisation britannique de défense des animaux RSPCA qu’il avait trouvé l’expérience amusante. Le chat est lui sorti du sèche-linge avec une dent cassée. L’animal, prénommé Princess, appartenait à la compagne du jeune homme. Leur relation est depuis terminée. Le chat a lui été confié à “une maison aimante”, selon le RSPCA.

Diamant

Un diamant ayant appartenu à l’archiduc Joseph-Auguste d’Autriche (1872-1962), de la lignée des Habsbourg, a été vendu 20,355 millions de francs suisses (17 millions d’euros environ) lors d’enchères organisées par la maison Christie’s. De la taille d’une grosse fraise, ce diamant issu des mines indiennes de Golconde pèse 76,02 carats et ne présente aucune imperfection.
Avant la vente, les commissaires-priseurs l’estimaient dans une fourchette de 15 à 25 millions de francs suisses.
“C’est un record mondial pour un diamant de Golconde et un record mondial par carat pour un diamant incolore”, s’est félicité François Curiel, directeur du département international de la joaillerie chez Christie’s.
“Le marché n’est pas au mieux de sa forme en ce moment, mais la vente de ce soir a été quasi sidérante”, a-t-il poursuivi.
Les diamants extraits des mines de Golconde, pratiquement épuisées dès le XVIIIe siècle, sont parmi les plus prestigieux. Le Koh-i-Noor, qui fait aujourd’hui parti des joyaux de la couronne britannique, en provient.
L’acquéreur, qui a surenchéri par téléphone, a tenu à garder l’anonymat.
 Le diamant était mis en vente par la compagnie américaine Black, Starr & Frost, dont le président a déclaré à Reuters qu’il pensait que la pierre rejoindrait désormais un musée.

Insolites

Libé
Mardi 20 Novembre 2012

Lu 202 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs