Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolites




Insolites
Assurance

La compagnie d'assurance Allow propose ce service relativement cher. Il s'agit d'une protection contre les atteintes à la réputation, le vol d'identité numérique. Le soutien apporté est juridique, ce n'est pas donné, mais l'assureur assure que le client est pris en charge de A à Z en cas de pépin.
Dans une étude menée en 2011 par la société de logiciels et de sécurité informatique Sophos, on apprend que tous les jours 600 000 comptes Facebook sont piratés. Un autre article de Dailydot.com rapporte que plus de 55 000 mots de passe de comptes Twitter ont été divulgués. Parmi les jeunes utilisateurs, ils seraient nombreux d'après une autre étude à envisager l'achat d'une telle assurance pour " protéger leur image personnelle."
La compagnie d'assurance recherche des clients et met notamment en avant la mésaventure de Nicola Brookes, 45 ans. Cette habitante de Brighton a subi un harcèlement en ligne plutôt bien costaud durant neuf mois. En affichant son soutien à Frankie Cocozza, candidat de The X Factor, des trolls ont décidé de la perturber. Elle a dû endurer un véritable harcèlement. Il y a quelques temps, la justice anglaise a d'ailleurs invité Facebook à délivrer l'identité des trolls harceleurs. Une première juridique dans le pays.


Insolites
Boxeur

On se croirait dans une rencontre de catch tant la scène semble venir tout droit des scénarios improbables de la WWE. Il s'agit bien d'un réel combat de boxe où l'un des boxeurs a frappé volontairement l'arbitre en plein visage.
Lors d'un combat opposant l'Allemand Edmun Gerber et le Britannique Michael Sprott, ce dernier a tout simplement été frustré de la décision de l'arbitre et l'a tout bonnement frappé en plein visage. C'est à 19 secondes de la fin du combat que le Britannique a été l'auteur d'un geste incontrôlé. Suite à un coup de l'Allemand, Michael Sprott s'est retrouvé à terre. Ce dernier s'est tout de suite relevé et s'est appuyé contre les cordes. Tout en se reposant dans l'un des quatre coins du ring, Michael Sprott doit admettre la décision de l'arbitre, Gerhard Sigl. Le combat est terminé !
Cependant, cette décision n'a pas plu au vaincu qui s'est empressé de polémiquer. Emporté par son élan, le Britannique âgé de 37 ans a laissé partir son poing et a touché l'arbitre en plein visage. "Je n'ai pas été traité de façon fair-play. Peut-être parce que j'avais jusqu'alors très bien boxé. Peut-être que lorsque j'ai été envoyé au tapis, je me suis mal positionné au sol et l'arbitre a pensé que j'étais mal en point. Mais j'allais bien et cela tout le monde l'a vu", a expliqué l'intéressé sur le site boxen.de.

Libé
Samedi 29 Septembre 2012

Lu 127 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs