Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Débarquement

Un groupe d'hommes déguisés en militaires et cagoulés a créé un début de panique en accostant près d'un palace de la Côte d'Azur, pour ce qui était en fait le tournage d'un clip publicitaire, a-t-on appris samedi de sources concordantes.
L'incident a eu lieu vendredi vers 15H00 et a créé "une émotion compréhensible dans un hôtel de la Côte d'Azur lorsqu'a accosté à son ponton un bateau pneumatique transportant des hommes grimés en militaires et cagoulés", a indiqué la préfecture des Alpes-Maritimes. Selon une source proche du dossier, les faits se sont déroulés à l'Eden-Roc, un hôtel de grand luxe prisé des stars et des vedettes situé au Cap d'Antibes. La direction de l'hôtel n'a pas confirmé.
Après que l'un des six hommes présents dans le bateau est descendu sur le ponton, la direction leur a demandé de quitter les lieux et "ceux-ci ont obtempéré", a précisé la préfecture.
La gendarmerie maritime, qui avait déjà contrôlé l'équipage une première fois lorsqu'il avait tenté de s'introduire dans le dispositif maritime de protection mis en place au large de la Croisette en raison du Festival de Cannes, a alors arraisonné le bateau pneumatique.
Ce tournage effectué sans autorisation "risque de coûter très cher à leurs auteurs" qui pourraient être poursuivis pour des infractions à la législation sur la navigation. "Ils n'ont pas mesuré ce qu'ils faisaient et aujourd'hui ils sont penauds", a précisé un représentant de la préfecture, qui relève qu'ils auraient pu "se faire tirer dessus s'ils avaient accosté dans un lieu sensible".

Photographe

Dur métier que celui de photographe à Cannes entre tapis rouge, montée des marches et "photocall": un paparazzi anglais est devenu une star de la Croisette après avoir été réveillé par son compatriote Ken Loach afin de ne pas rater...la photo.
Le réalisateur britannique qui posait vendredi avec son équipe de "Moi, Daniel Blake", en course pour la Palme d'or, devant des dizaines de photographes a remarqué que l'un d'eux était endormi.
Sous les rires, il s'est approché et a réveillé avec douceur Steve Wood, qui couvre les stars depuis un demi-siècle.
"Je suis quelqu'un qui peut dormir n'importe où. J'étais vraiment ailleurs", a-t-il déclaré à l'AFP. "J'étais tellement endormi que je n'ai pas compris ce qu'il me disait", a ajouté le septuagénaire.
Ken Loach, qui traite régulièrement de la condition des travailleurs dans ses films, a d'abord cru que le photographe avait fait un malaise.
"Puis je l'ai entendu me dire +Tout est ok ?+ Il est temps de prendre ma photo...", a raconté le photographe qui a travaillé 50 ans pour le quotidien de droite anglais Daily Express pour lequel il pige aujourd'hui. "J'ai entendu dire qu'il était d'extrême gauche. Moi pas du tout, je suis conservateur, je suis un partisan de Cameron", a-t-il confié par téléphone à l'AFP.
Son petit somme lui a permis de faire d'excellentes photos. Ken Loach "m'a regardé tout le temps du +photocall" pour voir si j'étais ok et donc j'ai eu d'excellentes images".

Libé
Lundi 23 Mai 2016

Lu 517 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs