Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Miel

Soucieux de l'écosystème, le club de football allemand Sant Pauli (D2) prévoit d'installer des ruches dans son stade et de vendre la production de miel dans la boutique de son enceinte, a-t-il annoncé lundi sur son site.
"Nous sommes heureux de jouer un rôle dans la diversité écologique du district et on serait ravi si les habitants des alentours posaient des fleurs sur leurs balcons", a déclaré Andreas Rettig, patron du club situé dans la banlieue de Hambourg.
Le miel espéré sera nommé +Ewaldbienenhonig+ en l'honneur de l'entraîneur du club Ewald Lienen.

Plagiat

L'artiste néerlandais Florentijn Hofman a accusé la fédération des industries de Sao Paulo (FIESP) d'avoir plagié son œuvre intitulée "Rubber Duck" pour créer le canard géant gonflable utilisé au Brésil comme un symbole de protestation contre le gouvernement de la présidente Dilma Rousseff. 
D'après l'artiste visuel, cité par plusieurs quotidiens locaux, la Fiesp a transformé son œuvre d'art originale en une "parodie politique", d'où son intention de lancer une action pour violation des droits d'auteur. 
Selon Hofman, le canard géant de la FIESP a été fabriqué par la même société qui a produit son œuvre laquelle a été exposée à Sao Paulo, à Amsterdam et à Hong Kong.
La Fiesp a réfuté les accusations de l'artiste en affirmant que le canard de bain est la principale source d'inspiration pour son canard gonflable de 20 mètres de hauteur utilisé depuis 2015 lors des manifestations contre le gouvernement de gauche.
Au Brésil, le canard jaune en plastique est le symbole du refus de payer la note de la débâcle économique à partir du slogan "je ne payerai pas le canard", soit "je n'essuierai pas les plâtres", précise-t-on.
Pour fêter la sortie du parti du mouvement démocratique brésilien (PMDB) de la coalition au pouvoir, le président de la FIESP, Paulo Skaff , l'un des adversaires de la présidente Rousseff, avait fait installer le canard jaune gonflable, objet du litige, ainsi que 5.000 canards en plastique de plus petite taille devant le Congrès national.
Cette profusion de canards a été retirée le lendemain sur ordre des autorités locales du district fédéral de Brasilia.

Libé
Mercredi 13 Avril 2016

Lu 160 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs