Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Recherché

Il pensait avoir une planque en or : un Suisse recherché pour blanchiment d’argent provenant de la drogue a été arrêté sur la riviera française, où il avait trouvé refuge et se faisait passer pour un sans-abri, a-t-on appris jeudi de source policière.
Le fugitif de 62 ans faisait l’objet d’un mandat d’arrêt délivré par la Suisse et a été arrêté mardi par la police à Saint-Raphaël (sud), a précisé cette source.
Se sentant poursuivi, il avait quitté son pays il y a deux ans et s’était installé sur la Côte d’Azur. Il bénéficiait même d’un logement dans un centre d’accueil pour personnes démunies à Fréjus.
“Nous avons eu en début de semaine un renseignement comme quoi cet homme fréquentait un terrain de boules de Saint-Raphaël, sur le bord de mer”, a expliqué la source policière. “Après une surveillance discrète, nous avons constaté que l’individu correspondait au signalement indiqué, et nous l’avons interpellé. Il a reconnu qu’il faisait bien l’objet d’un mandat de recherche”, a-t-elle précisé. La justice suisse le soupçonne d’avoir blanchi de l’argent provenant du trafic de stupéfiants. Il aurait servi d’intermédiaire dans des transferts financiers et aurait ainsi fourni des moyens aux trafiquants pour blanchir leurs gains.
L’homme a été incarcéré à la maison d’arrêt de Luynes avant que la justice décide de son sort.

Fin du monde

Parce qu’il voulait survivre à la fin du monde, un Français de 22 ans a patiemment stocké nourriture, armes et produits chimiques à son domicile de la région parisienne. La police l’a interpellé dernièrement.  C’est un renseignement anonyme qui a conduit mercredi les policiers au domicile de cet adepte du “survivalisme”, un ancien militaire aujourd’hui vendeur, qui vit chez sa mère.
Ils y découvrent un drôle d’arsenal : un fusil de chasse de calibre 12 mm, quatre cocktails Molotov, une grenade à plâtre, huit cartouches de calibre 12 mm et des produits chimiques, a indiqué à l’AFP une source policière.Lors d’une seconde perquisition, une arbalète, un autre fusil et de gros couteaux de chasse - armes dont la détention n’est pas illégale - sont découverts, ainsi que des stocks de nourriture. De quoi survivre plusieurs semaines en forêt en cas de catastrophe, naturelle ou politique, a expliqué le jeune homme lors de sa garde à vue.
Quant aux produits chimiques, qu’il mélangeait en vue de fabriquer des fumigènes, il a justifié leur détention par sa pratique du paintball.
Le jeune homme, déjà poursuivi pour détention illégale d’armes il y a deux ans, devrait être déféré aujourd’hui devant le parquet.
La source policière a précisé que le suspect n’appartenait à aucun groupe et qu’il s’était initié tout seul au “survivalisme”, une pratique de survie en autonomie dans la nature dans une perspective de fin du monde.

Vendredi 8 Avril 2016

Lu 189 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs