Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Insolite
Erdogan
 
Tribun capable d'électriser les foules, le président turc Recep Tayyip Erdogan a mis à profit son éloquence pour dissuader un homme s'apprêtant à sauter d'un pont d'Istanbul de passer à l'acte, ont rapporté les médias.
Alors qu'il traversait le pont du Bosphore, qui relie les rives européenne et asiatique d'Istanbul à 64 mètres au-dessus de la mer, le convoi du chef de l'Etat turc est passé à hauteur d'un homme qui menaçait de sauter dans le vide, a raconté l'agence de presse Dogan.
Ordonnant aux véhicules de s'arrêter, M. Erdogan a dépêché gardes du corps et conseillers auprès de l'homme, identifié par Dogan comme Vezir Ç., tout en s'adressant directement à lui par la fenêtre baissée de sa voiture blindée.
Alors que des badauds et policiers tentaient depuis une heure et demie de dissuader l'homme de sauter, cinq minutes de pourparlers auront suffi au président turc pour le persuader de revenir du bon côté de la rambarde, selon l'agence.
L'air penaud, le rescapé a ensuite rejoint M. Erdogan à sa voiture, lui baisant la main, peut-on voir dans une vidéo diffusée par Dogan.
Originaire de Siirt (sud-est de la Turquie), l'homme a expliqué au président turc qu'il avait de graves problèmes familiaux, a rapporté de son côté l'agence de presse progouvernementale Anatolie.
La nouvelle a rapidement fait la une des sites d'information et a été accueillie avec un mélange de réactions mitigées sur les réseaux sociaux.

Chat
 
Une famille berlinoise a retrouvé le jour de Noël son chat qui avait disparu depuis sept ans dans les rues de la capitale allemande, a annoncé samedi l'antenne locale de l'association de protection des animaux.
"Une famille de Berlin-Charlottenburg (quartier de l'ouest de la ville) a vécu cette année un conte de Noël tout particulier avec +happy end+. Elle a appris le jour de Noël que son chat Miko avait été retrouvé - sept ans après", raconte l'association qui tient le refuge pour animaux qui a identifié le matou.
Miko, le chat fugueur noir et blanc, a été repéré vendredi par des particuliers dans le quartier de Kreuzberg, à plusieurs kilomètres de son foyer initial, puis remis à un refuge pour animaux qui a identifié ses propriétaires le jour même grâce à la puce que portait le félin.
Accompagnée de son père et de sa soeur adoptive Jennifer, Elena Hanke, qui avait onze ans lors de la disparition de son chat en 2008, est venue le récupérer samedi, raconte l'association.
La famille avait à l'époque recherché l'animal pendant des semaines.
Bien qu'"un peu trop maigre", l'animal qui a été examiné par le vétérinaire du refuge est "en bonne santé", précise l'association.

Mardi 5 Janvier 2016

Lu 135 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs