Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Condamnation

Le célèbre chef Marc Veyrat, qui a été l'un des cuisiniers de la COP21, a été condamné à 100.000 euros d'amende pour des infractions à l'environnement sur le site de son restaurant dans les Alpes françaises.
Le chef français au grand chapeau noir a été reconnu coupable d'avoir défriché 7.000 m2 de bois et de forêt sans autorisation et d'avoir porté atteinte à des zones humides sur une surface de plus de 10.000 m2 à Manigod, où il possède un restaurant gastronomique et une propriété familiale.
Le tribunal a ordonné la remise en état de ces zones humides (des sols gorgés d'eau pendant plus de six mois de l'année) dans un délai de trois mois, sous peine d'astreinte de 3.000 euros par jour de retard. Le parquet avait requis lors de l'audience du 27 novembre quatre à six mois de prison avec sursis et 100.000 euros d'amende.
L'avocat de M. Veyrat, Me Nicolas Ballaloud, a estimé que la peine d'amende était "lourde" et due "à la personnalité et à la notoriété de M. Veyrat". "Nous allons réfléchir et attendre d'avoir les motivations du jugement" pour décider d'un éventuel appel, a précisé l'avocat.
La justice reproche au chef de 65 ans d'avoir réalisé, entre 2012 et 2013 dans une zone naturelle protégée des travaux d'aménagement d'un parcours pédagogique considérés comme nuisibles à l'environnement. Selon les autorités locales, "le seuil de dégradation de certaines parcelles" est tel que "les sols sont devenus stériles".
A l'audience, M. Veyrat s'était dit "désolé de tout ce qui arrive". "Je ne suis pas au-dessus des lois. Chacun peut se tromper, même moi", avait souligné le chef à la barre, reconnaissant "des erreurs fondamentales" et assurant de sa "bonne foi".
Marc Veyrat a été l'un des cuisiniers choisis pour concocter des plats aux chefs d'Etat à l'occasion de la Conférence de l'Onu sur le climat, qui s'est tenue du 30 novembre au 12 décembre près de Paris.

Sage-femme

L'arrière des Cleveland Cavaliers Iman Shumpert a aidé jeudi sa compagne Teyana Taylor à accoucher du premier enfant du couple né dans leur salle de bain avec un mois d'avance.
Teyana Taylor a expliqué sur son compte Instagram qu'elle s'est rendue compte jeudi matin que la naissance était imminente et qu'elle a été accouchée par Shumpert qui recevait de son côté les instructions au téléphone des services d'urgence.
L'enfant, une fille prénommée Iman Tayla, est née jeudi à 6h42, a-t-elle précisé. "Il n'a fallu que deux fois dix poussées avec mon fiancé dans le rôle du docteur pour qu'elle arrive entre ses mains", a-t-elle expliqué. "Les yeux pleins de larmes et incapable de parler à l'opérateur du service des urgences, Iman a fait un noeud autour du cordon ombilical avec le fil d'écouteurs rouges et cinq minutes plus tard, l'ambulance est arrivée", a poursuivi Teyana Taylor.
La naissance était initialement prévue le 16 janvier 2016.
Agé de 25 ans, Shumpert ne devait pas disputer le match des Cavaliers contre Oklahoma City en raison d'une contracture musculaire.
Il a marqué 10 points par match et capté 2 rebonds depuis le début de la saison, sa deuxième avec Cleveland, finaliste malheureux du Championnat 2014-15.


 

Libé
Samedi 26 Décembre 2015

Lu 580 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs