Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Varoufakis
 
La présence de l'ancien ministre grec des Finances, le flamboyant Yanis Varoufakis à la télévision publique italienne RAI de laquelle il a reçu 24.000 euros pour une interview de 22 minutes a suscité un tollé en Italie.
Le 27 septembre dernier, M. Varoufakis était l'invité d'une émission sur RAI 3 et pour participer à cette interview de 22 minutes il a reçu 24.000 euros et un billet d'avion en première classe, selon plusieurs médias italiens.
Le montant a été dévoilé par l'ex-ministre lui-même qui a indiqué sur son blog les honoraires reçus lors des diverses conférences et interviews tenues ces derniers temps.
"C'est extrêmement grave, du jamais vu", a réagi Renato Brunetta, chef des députés de Forza Italia (FI), le parti de Silvio Berlusconi. "Mais les Italiens versent l'abonnement à la RAI pour payer Varoufakis? J'espère que non", a écrit sur Twitter Mara Carfagna, porte-parole de FI à la Chambre des députés.
Le plus douloureux pour les Italiens est que Yanis Varoufakis, à en croire son blog cité par les médias italiens, avait participé trois jours avant l'interview à la RAI à un débat de 60 minutes sur la BBC pour lequel il n'avait reçu qu'un billet d'avion... en classe économique.
La RAI s'est défendue en affirmant que l'ex-ministre grec avait été contacté par la société produisant le programme, Endemol, cette dernière ayant négocié directement le montant du cachet.
 

Armes
 
La police américaine a annoncé l'arrestation en Caroline du Sud d'un homme chez qui ont été découvertes durant le week-end des milliers d'armes individuelles, stockées en vrac, leur nombre étant estimé pouvoir atteindre 10.000 pièces.
Il faudra plusieurs jours et des renforts policiers pour dresser l'inventaire des fusils et armes de poing que gardait chez lui Brent Nicholson, un habitant de la petite ville de Pageland jusque-là considéré comme un citoyen tranquille par ses voisins.
Selon les premiers éléments de l'enquête, beaucoup de ces armes ont été volées, probablement pas par le suspect, qui a pu les acheter à des recéleurs.
"Apparemment, c'est juste un détenteur d'armes", a commenté le shérif Jay Brooks, cité par la chaîne locale WBTV.
Brent Nicholson stockait chez lui de 7.000 à 10.000 armes, quelque 150 tronçonneuses et de 250 à 300 trophées de chasse empaillés, a précisé le shérif.
"Cela va être désormais un long et laborieux processus pour rendre (toutes ces armes) à leurs propriétaires", a-t-il ajouté.
 Les Etats-Unis comptent presque autant d'armes à feu détenues par les civils que d'habitants.

Samedi 31 Octobre 2015

Lu 230 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs