Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Pape
Le pape François est allé essayer une paire de lunettes chez un opticien dans le centre de Rome, ont rapporté des médias italiens.
Arrivé à bord d'une voiture banalisée en fin d'après-midi, le pape argentin est entré seul dans ce commerce de la Via del Babuino, très animée dans le centre historique et à deux pas de la célèbre Piazza del Popolo, créant un mouvement de foule devant la vitrine.
Jorge Bergoglio s'est fait contrôler la vue avant d'essayer quelques montures, pendant une quarantaine de minutes. Selon l'agence d'informations religieuses I-Médias, le pape a demandé au commerçant de lui faire payer le prix normal, sans lui accorder de faveur. "Je ne veux pas une monture neuve, il faut seulement refaire les verres, je ne veux pas dépenser", aurait aussi glissé le pape, selon le récit d'Alessandro Spiezia, l'opticien. François, qui serait hypermétrope et presbyte, a été dans le passé client de cette boutique, tout comme le pape émérite Benoît XVI, selon le site Internet de l'opticien. 
Dans un entretien à une chaîne de télévision mexicaine en mars dernier, le pape, qui mène une vie simple et qui se veut proche des gens, a confié qu'il lui manquait, depuis son accession au pontificat en 2013, de pouvoir sortir du Vatican, anonyme, dans les rues, pour manger une pizza par exemple.

Prison
La justice brésilienne a condamné à plus de 20 ans de prison trois supporteurs de football qui ont tué un fan rival, en jetant sur lui une cuvette de toilette depuis les tribunes d'un stade à Recife (nord-est).
Les trois accusés, de 23, 30 et 34 ans, ont été condamnés mercredi soir pour le meurtre de Paulo Ricardo Gomes da Silva, 26 ans, à l'issue du match Santa Cruz-Parana de deuxième division, le 2 mai 2014, a-t-on appris auprès du Tribunal de Recife. Le jour de l'accident, la presse brésilienne avait diffusé des images du moment où la victime est frappée par la cuvette lancée d'une hauteur de 20 mètres.
Trois autres personnes avaient été blessées lors de cet incident et les trois accusés ont vu leur peine s'alourdir pour "tentative de meurtre" également. "Nous sommes sortis (du tribunal) soulagés parce que la justice a été rendue, mais notre douleur reste entière", a déclaré le père de Da Silva, José Paulo Gomes.
"C'est le début d'une nouvelle ère. La sentence met fin à l'incitation à la violence et je crois que nous dormirons plus tranquilles cette nuit", a déclaré mercredi soir la procureur Dalva Cabral. Interrogé à l'époque des faits par le quotidien O Globo, le professeur de physique Beraldo Neto a estimé que l'impact équivalait à recevoir un objet de 350 kilos sur la tête, si l'on estime le poids de la cuvette à 20 kilos, qui est tombée à une vitesse de 80 km/h.

Lundi 7 Septembre 2015

Lu 80 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs