Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Insolite
Saisie

Les douanes italiennes ont annoncé avoir saisi à l'aéroport de Bergame (nord-est) un oeuf géant d'un oiseau préhistorique, "l'oiseau éléphant" de Madagascar, dans un paquet qu'un Italien cherchait à expédier aux Etats-Unis.
Cet oeuf de 75 cm de diamètre et de 50 cm de longueur, d'une valeur estimée à plus de 90.000 euros, était dissimulé dans un simple paquet en carton à destination de Los Angeles, avec une valeur déclarée de moins de 500 euros. L'oiseau éléphant ou "Aepyornis Maximus", ressemblait à un émeu géant, d'une hauteur de trois mètres et d'un poids d'une demi-tonne. Il vivait sur l'île de Madagascar à l'ère Pléistocène, qui s'est achevée il y a 12.000 ans.
Selon le Corriere della sera, l'expéditeur, un Italien au chômage à Arezzo (centre) dont l'épouse est originaire de Madagascar, a expliqué avoir reçu cet oeuf en cadeau de mariage.
"On trouve des oeufs comme ça pour quelques euros (à Madagascar). Mon épouse les collectionne, sa famille en a plusieurs", a-t-il assuré.
Mais pour les autorités italiennes, il s'agit d'un bien culturel. L'absence de documents d'importation et sa tentative d'exportation sont passibles d'une peine de prison et d'une amende de 5.000 euros.

Insolite
Louis le chat

Louis le chat, véritable mascotte de la majestueuse cathédrale de Wells (sud-ouest de l'Angleterre), voyait sa réputation remise en question dans la presse britannique, où certains l'accusent d'avoir attaqué des chiens.
Ce vénérable chat roux de 17 ans a élu domicile dans ce lieu consacré il y a une dizaine d'années. Il est devenu une icône de la cathédrale médiévale et figure sur plusieurs de ses produits dérivés, dont un livre pour enfants. 
Mais sa réputation est mise à mal par plusieurs plaintes d'habitants de Wells, qui l'accusent de chasser les chiens en plus des souris.  "Ce chat dangereux, à moitié sauvage, a bondi sur la tête de ma chienne Millie comme un lion sauvage dans la jungle", a assuré Mandie Stone-Outten, propriétaire d'une des victimes présumées, selon des propos rapportés dans la presse britannique. Deux autres attaques perpétrées par des chats roux auraient également été signalées, selon la presse.  "On nous a rapporté récemment un incident à Wells auquel Louis pourrait avoir pris part mais nous ne pouvons pas être absolument sûrs de son implication car il y a d'autres chats roux dans les rues de Wells", a expliqué à l'AFP la porte-parole de la cathédrale. 
"Il se tient plutôt à l'écart des visiteurs mais peut souvent être vu déambulant dans la cathédrale pendant les messes ou bien dormant près d'un radiateur. Il fait vraiment partie de la cathédrale", a-t-elle assuré.
Dans l'attente d'un complément d'enquête, Louis peut aussi être admiré dans la boutique souvenirs où il possède son propre panier. 

Vendredi 27 Mars 2015

Lu 103 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs