Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Insolite
Jeu vidéo

Un jeu vidéo sur tablettes a été développé pour traiter l’amblyopie, une pathologie du système visuel qui affecte principalement les enfants, ont indiqué mardi les deux sociétés à l’origine du divertissement thérapeutique.
L’amblyologie correspond à une différence ou un décalage de la perception visuelle entre les yeux, nécessitant généralement pour la corriger le port d’un bandeau sur un oeil pour stimuler l’autre. 
Le jeu vidéo, “Dig Rush”, a été mis au point par l’éditeur de jeux Ubisoft et Amblyotech, une société spécialisée dans les applications électroniques pour les déficiences oculaires.
Ce jeu, qui doit encore être approuvé par les autorités compétentes avant sa commercialisation, est basé sur une méthode brevetée exclusivement pour le traitement de l’amblyopie.
Ce brevet a été acquis par Amblyotech auprès de l’Université McGill à Montréal dont la directrice adjointe du bureau de la recherche et de la commercialisation, Michèle Beaulieu, s’est félicitée de “voir une technologie inventée à l’université faire le saut vers la commercialisation”.
Le traitement de l’amblyologie, dont souffrent 3% des enfants dans le monde, est généralement basé sur un renforcement de l’œil plus faible. Avec le jeu, le cerveau va faire fonctionner les deux yeux “grâce à la perception de contrastes de rouge et de bleu au travers de lunettes stéréoscopiques”, ont expliqué les concepteurs.
“Le médecin pourra mieux ajuster les paramètres du jeu en fonction de l’état de l’oeil faible du patient pour permettre aux deux yeux de percevoir ce qui se passe sur l’écran”, selon le communiqué.
“Dig Rush” sera disponible sur des tablettes électroniques fournies par les professionnels de la santé.

Insolite
Exposition canine

La participation “massive” de chiens étrangers aux “Crufts” —illustre exposition canine organisée dernièrement dans le plus pur esprit “british” à Birmingham— inquiète certains propriétaires britanniques qui craignent une concurrence déloyale.
Alors que la question de l’immigration de personnes constitue l’un des dossiers politiques les plus brûlants des élections législatives à venir en mai, sa transposition au meilleur ami de l’homme embrase la vénérable institution canine, dont la création remonte à l’époque victorienne.
Cette année, près de 22.000 chiens sont invités à la foire annuelle pour s’affronter lors de multiples concours de beauté et de comportement. Or 2.987 viennent de l’étranger, soit trois fois plus qu’il y a seulement six ans.

Samedi 14 Mars 2015

Lu 137 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs