Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Insolite
Colère

La rappeuse Iggy Azalea, qui est connue pour ses échanges enflammés sur les réseaux sociaux, a déversé son fiel sur un nouvel ennemi: une chaîne de pizzérias.
L’Australienne, qui a été nommée dans deux catégories importantes aux Grammys, s’est fait livrer une simple pizza au fromage d’un établissement de la chaîne Papa John’s à Los Angeles.
Les premières charges ont commencé quelques heures avant le gala. La rappeuse s’est alors plaint que le livreur de pizzas ait rendu public son numéro de téléphone.
Elle a également accusé Papa John’s de violer son droit à la vie privée. Azalea a inclus des photos de messages textes non-sollicités d’un fan demandant un rencard.
La chaîne de pizzérias a tenté de désamorcer la crise sur Twitter en faisant de l’humour, chose commune pour les grosses sociétés américaines, répliquant à Azalea que le livreur “aurait dû y penser”, et a ensuite cité l’une de ses chansons : “Please don’t bounce us” (Ne nous vire pas, s’il te plaît).
Azalea ne l’a pas trouvée drôle et a même menacé d’entreprendre une action en justice.
“Quand un employé vole une information, il s’agit d’un brèche de données. C’est illégal. Il y a des étapes qu’une entreprise doit suivre ensuite”, a-t-elle tweeté.
“Et ça n’inclut pas de tweeter des paroles de chanson à un client qui fait la plainte”, a-t-elle poursuivi. “C’est totalement amateur. J’exige une vraie réponse”.

Joueurs

Deux internationaux ougandais, qui s’étaient enfuis de leur délégation lors des Jeux du Commonwealth 2014 à Glasgow, ont récemment été recrutés par Saint Peter, un club gallois amateur, a indiqué celui-ci .
Benon Kizza et Philip Pariya, deux ailiers décrits comme “particulièrement vifs” par le président Joe Sweeney, s’étaient réfugiés dans un hôtel de Cardiff juste à côté des terrains d’entraînement du club pendant que l’administration examinait leur demande d’asile.
Ils avaient demandé aux autorités locales à pouvoir s’entraîner occasionnellement et ont ainsi été repérés par les dirigeants du club.
“Ils ont vraiment un grand potentiel”, a encore ajouté le président à l’AFP en précisant que leur situation administrative était désormais à jour et qu’ils pouvaient maintenant espérer jouer à plus haut niveau.
Au moment de leur défection, le ministre des Sports ougandais Charles Bakkabulindi avait promis de “les retrouver et de s’assurer qu’ils rentrent à la maison”.
Leur sélectionneur Yayiro Kasasa les avait accusés de briser le code de conduite au sein de l’équipe, qui avait dominé le Sri Lanka mais s’était inclinée lourdement contre l’Australie et l’Angleterre.
La Fédération mondiale (IRB) et la Fédération galloise se sont refusées à tout commentaire.

Lundi 16 Février 2015

Lu 97 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs