Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite


​Amateurs de météorites



Insolite
La tête dans les étoiles, de riches amateurs chinois sont prêts à dépenser une fortune —voire à arpenter des déserts— pour acquérir des fragments de météorites, faisant bondir les prix et bousculant le marché mondial.
Tong Xianping, 50 ans, fait partie de ces collectionneurs aisés, qui n’ont que faire des voitures de luxe, vêtements de designers et appartements fastueux. Sa passion: les roches venues de l’espace et tombées sur la Terre. 
Il a ainsi déboursé un million de yuans (128.000 euros) pour un bout de la météorite de Seymchan —du nom de la localité russe où elle a été trouvée en 1967—: sa composition remonterait à plusieurs milliards d’années.
“Cela valait largement le coût”, assure l’homme d’affaires, en admirant sa masse de 176 kg, dont les aspérités accrochent la lumière. “C’est un courrier venu de l’espace”, sourit-il.
M. Tong possède des dizaines de spécimens dans les vitrines de son espace d’exposition à Urumqi, capitale de la vaste région désertique du Xinjiang, dans l’ouest de la Chine.
Parmi ses trésors, une roche brune d’aspect noueux: un fragment de la Gibeon, météorite qui s’est écrasée dans le sud du continent africain aux temps préhistoriques. Une pièce exceptionnelle qui lui a également coûté environ 1 million de yuans.
Dans son coffre-fort, dorment aussi des “chondrites carbonées”: les météorites dont faisaient partie ces “cailloux” d’un noir charbonneux viennent tout droit de la même nébuleuse qui a engendré les planètes de notre système solaire.
“Ce sont des fragments entiers, extrêmement difficiles à dénicher!”, se réjouit M. Tong.
L’engouement pour les météorites est vif parmi une partie des nouveaux riches chinois, des hommes d’affaires aux solides connexions politiques et désireux de se distinguer.
“Les entrepreneurs, les patrons adorent les grosses météorites”, explique M. Tong, qui a lui-même fait fortune dans le négoce de jade. “Les voitures sont fabriquées par l’homme, mais chaque météorite est tout à fait unique”, insiste-t-il.
Le jour où l’AFP lui rendait visite, deux autres collectionneurs étaient justement présents, dégustant une coûteuse marque de thé vert.
“Si l’on me montre des météorites vraiment exceptionnelles, je peux lâcher un bon prix”, souligne l’un d’eux, M. Liu, dont la firme de BTP construit le réseau de métro d’Urumqi.
Aux yeux des experts, les météorites fournissent un précieux témoignage sur les origines et la composition du système solaire.
Découvertes principalement dans les déserts et les régions polaires —là où elles sont plus faciles à repérer— les météorites s’échangent sur un marché mondialisé mais étroit, où les meilleurs spécimens peuvent s’envoler pour plusieurs centaines de milliers d’euros lors d’enchères très disputées.
A l’inverse des archéologues et paléontologues qui dénoncent le pillage de leurs sites de recherches, les spécialistes des météorites, eux, se félicitent de la vitalité de ce marché.
“Nous avons une relation de coopération avec les collectionneurs. On n’a pas les moyens d’explorer les terrains et de collectionner, mais cette petite armée de négociants le fait très bien”, indique Monica Grady, scientifique à l’Open University britannique.
Une relation interdépendante: les chasseurs de météorites ont un besoin crucial de spécialistes pour analyser et expertiser leurs découvertes, ce que des universitaires font volontiers en échange d’un morceau du météore, explique Mme Grady.
Mais l’afflux de nouveaux riches chinois bouscule cet écosystème, faisant flamber les prix et renforçant la crainte de voir des faux inonder le marché... pour répondre à cette demande croissante d’acheteurs néophytes.

Le jour où Agassi a détruit de rage ses trophées
Ne parlez surtout pas de Matt LeBlanc, l’acteur incarnant le rôle de Joey dans la série culte Friends, à André Agassi. La simple évocation de ce douloureux souvenir pourrait mettre le «Kid de Las Vegas» en boule. 
En 1995, Brook Shields, alors compagne du tennisman, fait une apparition dans un des épisodes relatant la vie quotidienne de six camarades à New York. Dans une des scènes, la comédienne aujourd’hui âgée de 49 ans flirte avec Matt LeBlanc. Prête à tout pour faire craquer son partenaire, la séductrice se met alors à lui embrasser et même lécher la main de manière très sensuelle.
Dans son autobiographie There Was A Little Girl: The Real Story of Mother and Me qui parait au mois de novembre, l’actrice raconte qu’André Agassi se trouvait sur le plateau de tournage à Los Angeles ce jour-là. Furieux d’avoir assisté à cette scène et convaincu d’avoir été ridiculisé, la terreur des courts de tennis serait rentrée sur le champ à son domicile de Las Vegas en voiture. De rage, il aurait ensuite fracassé tous ses trophées, y compris ceux glanés aux prestigieux tournois du Grand Chelem de Wimbledon et de l’US Open. Shields poursuit son récit en expliquant qu’il a fallu trois ans pour que ces coupes soient restaurées. 
Cet incident n’a pas empêché les deux tourtereaux de se marier deux ans plus tard. L’ancienne compagne de Michael Jackson révèle toutefois dans son livre s’être rendue compte dès le lendemain d’avoir commis «une erreur» . En 1999, le couple se séparait et deux ans plus tard, Agassi a passé la bague au doigt à Steffi Graff.



Les berlingots de lessive dangereux pour les enfants
Les berlingots de lessive pour le linge commercialisés depuis 2010 aux Etats-Unis représentent un risque important pour les très jeunes enfants dont un nombre grandissant en avalent ou en inhalent, met en garde une recherche.
Les enfants qui mettent ces capsules dans la bouche peuvent avaler une grande quantité de substances chimiques concentrées, expliquent les auteurs de l’étude publiée dans la revue médicale Pediatrics. 
“Ces capsules de lessive sont de petite taille et colorées, ce qui pour un jeune enfant peut rappeler des confiseries ou des jus de fruit”, explique le Dr Marcel Casavant, le responsable du service de toxicologie à l’hôpital des enfants du centre du poison d’Ohio, coauteur de cette étude.
Cette recherche menée dans l’ensemble des Etats-Unis de 2012 à 2013, révèle que les centres de contrôle des poisons ont enregistré 17.230 cas d’enfants de moins de six ans qui avaient avalé, inhalé ou avaient été exposés à des produits chimiques contenus dans ces doses de lessive.
Cela représente près d’un jeune enfant chaque heure. Au total 769 ont été hospitalisés pendant cette période, soit en moyenne près de deux par jour. Un de ces enfants est décédé.
Les enfants âgés de un à deux ans comptent pour près des deux-tiers des cas. A cet âge, ils mettent souvent des choses dans leur bouche comme un moyen d’explorer leur environnement, expliquent ces chercheurs.
Près de la moitié (48%) des enfants ont vomi après avoir avalé la lessive. Les autres symptômes les plus fréquents sont la toux ou l’étouffement dans 13% des cas ou encore une irritation des yeux (11%), de la léthargie (7%) ou de la conjonctivite (7%).
Les auteurs de l’étude indiquent qu’un important fabricant américain - dont ils ne donnent pas le nom - a modifié ses emballages au printemps 2013 pour qu’ils soient plus sûrs, avec des ouvertures plus difficiles et un avertissement mentionnant les dangers pour les enfants.
Mais, la plupart des berlingots continuent à être transparents et faciles à ouvrir.
“Il faut instaurer des normes nationales de sécurité pour ces produits”, a insisté le Dr Gary Smith, directeur du Centre de recherche sur les blessures à l’hôpital des enfants Nationwide d’Ohio.
Il recommande aussi aux parents de préférer à ces dosettes les emballages traditionnels.



Libé
Lundi 17 Novembre 2014

Lu 212 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs