Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Insolite
Maire
 
La politique peut être parfois imprévisible, et le maire de New York Bill de Blasio l'a appris à ses dépens, montré du doigt pour la mort ... d'une marmotte. L'incident, qui a fait l'objet de commentaires sur Twitter, remonte au 2 février. Ce jour-là, le maire se voit demander, comme c'est la tradition, de porter une marmotte du Zoo de Staten Island à New York, pour une séance de photos.  Selon la croyance populaire, si la marmotte voit son ombre une fois sortie de son terrier, l'hiver se prolongera de six semaines. Sinon, le printemps est proche.
Mais ce jour-là, le petit rongeur échappe aux mains du maire d'1 mètre 95 et tombe sur le sol. La marmotte est morte une semaine plus tard "de blessures internes graves", a affirmé le New York Post. Selon le journal, le zoo - subventionné à près de 50% par la mairie - a caché la vérité, préférant affirmer qu'elle était morte de causes naturelles. 
"Nous n'étions pas au courant de la mort de (la marmotte) Chuck, mais sommes désolés de cette perte", a indiqué au quotidien un porte-parole de la mairie.
 
 

Insolite
Espace
 
La Nasa a annoncé qu'elle avait lancé un appel d'offres pour la construction de Taxis de l'espace équipés notamment de sièges pour touristes. Elle a choisi deux entreprises américaines, Boeing et Space Exploration Technologies mieux connu sous le nom de SpaceX. Ces deux entreprises ont remporté leurs contrats en signant pour un budget de 4,2 milliards de dollars pour Boeing et 2,6 milliards de dollars pour SpaceX. 
Ces deux navettes spatiales permettront aux astronautes de faire des aller-retour vers et depuis la Station spatiale internationale plus facilement. Ce projet intervient aussi pour devenir indépendant des Russes. En effet, les astronautes américains ont pour le moment toujours besoin de la fusée Soyouz pour rejoindre l'ISS.
Une fois que les systèmes de Boeing et SpaceX répondront aux exigences de la Nasa, ils seront certifiés pour deux à six missions, capables d'acheminer de la marchandise et un équipage de 7 personnes jusqu'à l'ISS. Ces navettes pourront être lancées sur des fusées de classe 5 et question survie, des capsules serviront de canot de sauvetage et seront capables de garder l'équipage en sécurité pendant 210 jours en cas de pépin. Lors d'une conférence de presse, la Nasa déclarait que ce projet devrait voir le jour en 2017.
 

Jeudi 2 Octobre 2014

Lu 128 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs