Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Insolite
Voleur
 
Un Chinois a tenté de subtiliser un diamant d’une valeur de 300.000 euros en le remplaçant par un faux lors de la plus grande foire internationale de la joaillerie de Hong Kong, mais sa maladresse l’a perdu, a rapporté la police et la presse jeudi.
Il s’agit de la cinquième tentative de vol de diamants pour un montant total de 680.000 euros survenue lors de la Foire aux bijoux et aux gemmes qui s’est ouverte lundi à Hong Kong, ce qui fait dire aux médias locaux qu’une bande organisée venue de Chine continentale est peut-être à l’oeuvre.
Lors du dernier incident en date, un Arsène Lupin au petit pied s’est fait passer pour un acheteur et a exigé qu’on lui montre des diamants, relate le South China Morning Post. Il a remplacé le diamant de cinq carats par un vulgaire faux mais interpellé par un employé soupçonneux, a laissé tomber la véritable pierre précieuse.
Il a été arrêté par la police, tout comme quatre autres personnes avant lui.
“Tous viennent de Chine continentale mais nous ne savons pas encore s’ils travaillaient ensemble”, a déclaré une porte-parole de la police à l’AFP.
Les policiers enquêtent sur cette possibilité, explique une autre source policière citée par le South China Morning Post. “Nous pensons qu’on les entraîne à commettre ce type de forfaits avant qu’ils ne viennent à Hong Kong pour voler”, a dit cette source au journal.
“Ils travaillent généralement par groupes de trois ou quatre, certains faisant le guet, d’autres tentant de distraire les employés et d’autres commettant les vols”, selon la même source.
La foire se déroule sur deux sites, réunissant 3.600 exposants originaires de 48 pays, selon son site Internet.
 
 

Insolite
Fax
 
Privés d’accès internet, les journalistes nord-coréens couvrant les Jeux asiatiques en Corée du Sud devront transmettre leurs articles par fax, a annoncé le ministère sud-coréen de l’Unification.
La censure des médias nord-coréens au Sud est quasi totale, et réciproquement, ce qui fait que les journalistes nord-coréens ne peuvent accéder aux sites internet de leur pays depuis le site des Jeux qui se tiennent à Incheon (ouest) jusqu’au 4 octobre.
“Comme tous les Sud-Coréens le savent, il n’y a pas de ligne de communication directe entre les deux Corée. Et les sites nord-coréens sont interdits ici”, a expliqué à l’AFP une porte-parole du ministère.
“Les délégués nord-coréens ont tenté d’accéder à leurs propres sites et bien sûr cela n’a pas fonctionné. C’est la raison pour laquelle ils utilisent leurs fax, comme les officiels sud-coréens le font quand ils se rendent au Nord pour des pourparlers officiels”, a-t-elle ajouté.
Les médias nord-coréens sont contrôlés par le parti unique de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), le nom officiel de la Corée du Nord communiste.
Le journal officiel Rodong Sinmun a publié un article de quatre pages sur la victoire de l’équipe nord-coréenne de football contre la Chine (3-0) aux Jeux asiatiques, sans toutefois citer le lieu de la rencontre.
 

Mardi 23 Septembre 2014

Lu 83 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs