Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Insolite
Cambriolage
 
Il se rêvait en Arsène Lupin, mais il a opéré comme un pied nickelé en oubliant sur place un sac contenant une pièce d'identité. La police en rit encore...
Cela pourrait être une scène de film... Un apprenti cambrioleur, qui avait tenté de dérober des biens dans une villa, a été confondu par la police en égarant sur place ses papiers et en s'inquiétant de cette perte dans un texto, a indiqué lundi le commissariat de Menton. Trois jeunes Mentonnais, âgés de 18 à 20 ans, avaient été repérés jeudi dernier en pénétrant par effraction dans une villa de Menton (Alpes-Maritimes). Deux d'entre eux avaient été interpellés en flagrant délit par la police.
Le troisième larron avait pris la fuite mais dans la précipitation, il a laissé sur place son sac contenant toutes ses pièces d'identité. Un jeu d'enfant pour la police qui a pu le localiser aisément. Cerise sur le gâteau pour les enquêteurs, il avait envoyé un texto à un ami disant qu'il avait laissé par mégarde son sac dans la villa cambriolée. L'Arsène Lupin en herbe ne pouvait donc démentir. Primo-délinquants, les trois jeunes pieds nickelés seront convoqués dans les prochains mois devant un juge et recevront une sanction pénale sous forme d'amende.
 
 

Insolite
Coqs
 
Des touristes à la recherche de calme ont été contraints d'abréger leurs vacances et d'abandonner une villégiature sur une île de Croatie exaspérés par la présence de coqs trop bruyants, ont rapporté lundi les médias locaux.
Le propriétaire d'une agence locale de tourisme à Stomorska, sur l'île de Solta (centre), a accusé ces coqs d'être responsables des annulations de réservations par ses clients, selon le quotidien Jutarnji List.
"Les gens ne peuvent pas dormir de la nuit et ils sont venus pour se reposer. C'est horrible", s'est lamenté Marino Jakovcevic Martinov.
Les fauteurs de troubles, une dizaine de coqs, dont les propriétaires sont deux soeurs octogénaires, chantent nuit et jour sans exception.
M. Jakovcevic Martinov a été obligé d'annuler des réservations dans deux maisons situées à proximité de l'habitat des gallinacés.
"Sur douze réservations dans une des maisons à louer, onze ont été annulées et les touristes ont quitté l'île, seule une famille a accepté d'être relogée loin des coqs", a expliqué M. Jakovcevic Martinov.
Même situation chez Ljubica Maestro, dont les clients exaspérés par les chants ont plié bagages.
Les autorités locales ont déjà infligé une amende aux propriétaires, a précisé un responsable municipal Nikola Cecic Karuzic, mais les soeurs refusent obstinément de renoncer à leurs coqs.
Mirjana Novakovic, 80 ans, et sa sœur Tereza, de huit ans son aînée, estiment pour leur part faire l'objet de jalousie car "les autres ne possèdent pas de coqs".
 

Vendredi 5 Septembre 2014

Lu 108 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs