Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Insolite
Miss
 
Une Birmane, reine déchue d'un concours de beauté en Corée du Sud, se retrouve au cœur d'une polémique, pour s'être enfuie avec sa précieuse couronne.
May Myat Noe, 16 ans, est allée jusqu'à donner mardi une conférence de presse à Rangoun, la grande ville de Birmanie, pour expliquer son geste, après le camouflet subi par les organisateurs sud-coréens, qui ont invoqué le mauvais comportement de cette miss Asie-Pacifique 2014 pour lui retirer son titre.
"Je rendrai la couronne seulement s'ils présentent leurs excuses au pays, à la Birmanie, pour l'intégrité du pays", a-t-elle dit en anglais devant une salle comble de journalistes, sa précieuse couronne exposée à ses côtés.
"C'est normal pour moi de penser que des excuses doivent être demandées pour compenser les dommages qu'ils ont causés à l'intégrité de mon pays", a-t-elle ajouté, le cou ceint d'un large collier de perles.
La jeune femme a également démenti avoir accepté que les organisateurs lui payent une opération des seins.
"Je n'ai pas eu d'implants mammaires. Mais je ne veux pas donner de détails, pour préserver ma dignité", a-t-elle encore dit, évoquant les pressions pour subir de la chirurgie esthétique.
Les organisateurs sud-coréens invoquent quant à eux le caractère difficile de l'adolescente.
"Elle nous a menti sur beaucoup de choses", a déclaré à l'AFP David Kim, représentant du concours à Séoul.
Malgré les réformes en cours en Birmanie depuis l'auto-dissolution de la junte militaire en 2011, la Birmanie reste un pays très conservateur, malgré l'ouverture à la mode et aux magazines féminins étrangers.
 
 

Insolite
Démantèlement
 
La police espagnole a annoncé avoir démantelé un réseau de trafiquants de drogue qui débarquaient tranquillement des ballots de haschisch sur une plage de Marbella, chic station balnéaire d'Andalousie.
Surpris de voir les occupants d'un zodiac décharger des paquets sur le sable fin de la plage d'Alicate peu après 08H00, lorsque les touristes viennent en masse profiter du soleil andalou, un passant avait appelé la police.
"Plusieurs agents se sont immédiatement rendus sur place", écrit la police dans un communiqué. "En voyant qu'ils avaient été découverts, les individus ont pris la fuite", poursuit-elle, laissant sur place dix ballots qui contenaient au total environ 310 kilos de haschisch.
La police a interpellé trois des fuyards avant d'arrêter le lendemain à Grenade, plus au nord, un quatrième homme qui transportait dans sa voiture plus de 430 kilos de haschisch. 
L'enquête a ensuite permis aux agents de remonter jusqu'à un cinquième homme qui cachait chez lui 63 ballots de cette drogue, soit plus de 1,9 tonne, portant les saisies à 2,8 tonnes au total. 
Les cinq hommes interpellés, dont trois Marocains et deux Espagnols, ont entre 28 et 40 ans, selon la police.

Jeudi 4 Septembre 2014

Lu 127 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs