Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite


Fortune à la Bourse



Insolite
Un ancien "héros" de la Révolution culturelle chinoise dans les années 1970, à l'époque fervent maoïste, a depuis embrassé une brillante carrière capitaliste et vient d'engranger une petite fortune en Bourse, attirant l'attention des médias nationaux.
Zhang Tiesheng a vu la valeur de ses actions dans Liaoning Wellhope Agri-Tech bondir à plus de 189 millions de yuans (22,9 millions d'euros) après la récente introduction de l'entreprise à la Bourse de Shanghai.
Une fortune comme il s'en fait et s'en défait chaque jour sur les turbulents marchés chinois: sauf que cette fois, l'investisseur n'est pas un inconnu et que son nom a marqué l'une des pages les plus agitées de l'histoire du Parti communiste chinois (PCC).
En 1973, alors que la décennie de violents troubles de la Révolution culturelle (1966-1976) bat toujours son plein, le jeune Zhang, âgé d'une vingtaine d'années, rend copie blanche à un examen d'entrée à l'université, arguant que sa participation aux travaux agraires l'a empêché de réviser.
Il explique dans une note justificative n'avoir "aucun respect pour les rats de bibliothèque qui se la sont couler douce pendant de nombreuses années et n'ont rien fait d'utile" pour le pays.
Ayant été lui-même envoyé à la campagne dans le nord-est de la Chine en tant que "jeune instruit", il souligne que son ardeur aux travaux des champs suffit à prouver ses mérites.
Cet acte de défi --tout à fait dans l'esprit attendu des Gardes rouges-- est aussitôt récupéré par la faction maoïste à la tête de la Révolution culturelle, et relayé par la propagande officielle comme un exemple à méditer.
Mais Zhang Tiesheng ne profitera pas longtemps de sa fulgurante célébrité: il tombera en disgrâce après la mort de Mao en 1976, et sera ensuite emprisonné. C'est après sa libération en 1991 qu'il se lance dans les affaires.
Il devient alors l'un des cofondateurs de Wellhope, un groupe d'aliments pour élevages, dont il contrôle aujourd'hui 6,8%.
"La copie blanche du héros Zhang vaut près de 200 millions de yuans en Bourse!" s'est exclamé, non sans ironie, un article du journal officiel Beijing Chen Bao.

Libé
Jeudi 14 Août 2014

Lu 11 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Spécial élections | Libé + Eté | Spécial Eté










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs