Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Koala
 
Agrippé à l'arrière d'une voiture qui filait sur une autoroute australienne, un koala a survécu à cette chevauchée menée à train d'enfer sur près de 90 km, avec pour seule séquelle une griffe tordue.
Le marsupial, animal emblématique de l'Australie, a été heurté par une voiture dans l'Etat du Queensland (nord-ouest). Selon le centre de soins rattaché à l'Australia Zoo, qui l'a recueilli, le koala s'est alors accroché à l'arrière du véhicule, sans que le conducteur ou les passagers s'aperçoivent de quelque chose.
Ce n'est que lors d'une pause sur une aire d'autoroute, 90 km plus tard, que la famille a découvert le passager clandestin.
"Il est incroyable qu'il ait survécu", a déclaré le vétérinaire Claude Lacasse, qui a soigné le rescapé. "C'est vraiment un koala qui a du bol".
L'animal, baptisé Timberwolf par le personnel soignant, s'est vu administrer des antidouleurs, en raison de sa griffe tordue. Il reprend ses esprits dans un arbre dans l'Australia Zoo, au nord de Brisbane. 
Le personnel tente de déterminer l'endroit où il s'est accroché à la voiture pour pouvoir le relâcher dans cette zone.
Estimée à plus de 10 millions avant l'arrivée des colons britanniques en 1788, la population des koalas en Australie a chuté et ils ne seraient plus que 43.000 de nos jours. Mais leur mode de vie, au sommet des arbres, rend difficile un recensement précis.
 
 

Chavez
 
"Un petit oiseau" a assuré au président du Venezuela Nicolas Maduro que son prédécesseur Hugo Chavez, décédé le 5 mars 2013 et qui aurait fêté cette année ses 60 ans, était "heureux et plein d'amour".
"Je vais vous avouer qu'une fois encore un petit oiseau m'a approché et m'a dit (...) que le +Comandante Chavez+ était heureux et plein d'amour pour la loyauté de son peuple", a raconté lundi M. Maduro lors d'une cérémonie d'hommage au président défunt dans sa ville natale de Sabaneta (sur-ouest).
Héritier politique de M. Chavez (1999-2013), Nicolas Maduro avait déjà confié l'an dernier que son mentor lui était apparu sous la forme d'un "petit oiseau" lors de la campagne pour l'élection présidentielle de début 2013, déclenchant une vague de critiques et de moqueries.

Samedi 9 Août 2014

Lu 8 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Spécial élections | Libé + Eté | Spécial Eté










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs