Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Insolite
Conducteur
 
La police chinoise a interpellé dans sa voiture un homme qui roulait sans bras ni permis de conduire, un pied sur les pédales, l’autre sur le volant, ont rapporté jeudi les autorités.
L’homme avait été amputé des deux membres supérieurs après avoir subi une grave électrocution dans son enfance. 
Cela ne l’a pas empêché de circuler pendant des années dans une voiture automatique, qu’il manoeuvrait simplement avec ses pieds. Il a couvert ainsi une distance cumulée de 160.000 kilomètres, a rapporté le Quotidien du peuple.
Il a été interpellé par la police autoroutière de Xiantao, dans la province centrale du Hubei, ont indiqué les autorités locales sur leur site Internet.
Passible d’une amende de 2.000 yuans (235 euros) et d’une peine de 15 jours de détention, il a bénéficié de la bienveillance de la police, qui ne l’a finalement sanctionné que d’une amende de 500 yuans (59 euros).
Le réseau routier en Chine est considéré parmi les plus dangereux au monde et le Code de la route est très peu respecté par les conducteurs.

Insolite
Député
 
Le Japon est célèbre, entre autres, pour ces séances d’excuses durant lesquelles une personne confesse publiquement ses fautes avec force courbettes sous un crépitement de flashes. Au hit parade des aveux contrits, un député provincial vient sans doute de décrocher la timbale. 
Récemment, Ryutaro Nonomura, un député provincial de 47 ans, élu d’une circonscription de l’ouest du pays, est apparu en conférence de presse à Kobe, pour s’expliquer sur des détournements de fonds présumés, environ 30.000 euros pour des voyages divers et de multiples séjours dans des établissements de bains. Le tout sans factures.
Normalement, l’exercice est empreint de solennité, de retenue, le pénitent souvent en strict costume sombre s’inclinant à angle droit devant les médias en signe de repentance.
Mais cette fois, malgré une mise très sobre, le député s’est déchaîné: pleurs, cris rauques de désespoir, coups de poings sur la table, larmes en cascade.
Entre deux hoquets et sanglots l’élu éructait des excuses et des propos incohérents tandis que les caméras ne perdaient pas une miette du spectacle.
Extraits: «(Cris)... Je suis devenu membre de l’assemblée ... (pleurs)... je ne pensais qu’à changer la société». (cris) ... Ce Japon ! ... (pleurs) ...j’ai risqué ma vie (pleurs et cris) vous comprenez ??!».
Et le show a duré trois heures devant une salle partagée entre la stupeur et une envie de rire. 


Mercredi 9 Juillet 2014

Lu 131 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs