Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite




Insolite
Mystère
 
En attendant que l’énigme du monstre du Loch Ness soit résolue, la Grande-Bretagne s’est trouvée une autre créature mystérieuse, un «crocodile», que des témoins assurent avoir repéré dans la rivière Avon, non loin de Bristol, dans l’ouest de l’Angleterre.
Un chauffeur de bus a été le premier à donner l’alerte en repérant, dans les eaux de la rivière, ce qu’il croyait être un crocodile. C’était en février, et la police de l’Avon et du Somerset a alors lancé de brèves recherches qui n’ont rien donné. 
Deux autres témoins se sont ensuite fait connaître mais sans qu’on leur accorde un crédit énorme. Jusqu’à cette photo prise cette semaine par Tamara Blanco lors de son jogging le long des berges et abondamment reprise par la presse.
«Trop effrayée» pour s’approcher de plus près, elle n’a pu prendre qu’un cliché, très flou. Au milieu des flots brunâtres, on y distingue... quelque chose. Sac plastique ? Branche d’arbre ? Ou crocodile ? Impossible à dire tant la photo est de mauvaise qualité.
Tamara Blanco sait seulement que «ça bougeait».
Il n’en fallait pas plus pour déchaîner les passions autour de Bristol où des habitants sont allés jusqu’à dresser un panneau routier avec un crocodile la gueule grande ouverte pour avertir du danger. La presse, elle, s’interroge sur les chances de survie d’un reptile dans les eaux froides de l’Avon —un sujet sur lequel les experts sont divisés— et de la provenance du crocodile, si crocodile il y a.
Selon le Daily Telegraph, aucune disparition n’a été signalée dans les zoos. Reste l’hypothèse qu’un particulier aurait pu se débarrasser du reptile lorsqu’il commençait à devenir trop encombrant.

Insolite
Tickets
 
Un homme d’affaires chinois a dépensé 30.000 euros pour acheter tous les billets d’entrée de quatre salles de cinéma de Pékin pour la sortie vendredi du blockbuster «Transformers», espérant montrer ainsi à son ex-petite amie qu’elle avait eu tort de le quitter.
Identifié sous le nom de Wang, ce nouveau riche avait été éconduit sept ans plus tôt par la jeune fille, à l’époque où il étudiait à l’université, en province.
«J’étais si pauvre que je ne pouvais pas nous offrir deux billets de ciné», a-t-il écrit sur son compte de microblogs, en s’adressant à son ancienne compagne.
«Quand tu es partie pour Pékin, tu m’as affirmé que je ne ferai jamais de progrès», écrit-il dans un message teinté d’amertume qui a été reproduit à plus de 110.000 reprises par les internautes. 
«Obsédé par ta remarque, j’ai beaucoup travaillé ces sept dernières années», a poursuivi M. Wang. «Et, aujourd’hui, je veux juste te dire que tu t’es trompée en décidant (de me quitter)».
En guise de preuve de sa réussite, il a publié sur l’Internet ses bons de commande de toutes les places de quatre salles de cinéma Imax de Pékin, pour un montant de 250.000 yuans (30.000 euros).
Ces grands écrans devaient accueillir vendredi la sortie de «Transformers: l’âge de l’extinction», l’opus 4 d’une série mettant en scène des robots géants. 
Les trois premiers volets de cette superproduction ont connu un bon succès en Chine.
M. Wang a promis d’offrir ses billets aux internautes qui propageraient le mieux ses messages adressés à son ex-petite amie.


Vendredi 4 Juillet 2014

Lu 284 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs